Lost in habitation

Tiens … , c’est … , c’est, comment deja !?

pub-brilliamadonnaw.jpg

« Just Perfect » qu’elle nous dit. Madonna qui s’affiche dans le metro de Tokyo pour un programme immobilier au nom de « Brillia mare » (la mer qui brille ?) avec en sous titre ; « Madonna Style Ariake » ! Et oui, pas facile d’attirer les foules dans le quartier nouveau d’Odaiba. A part la vue sur la baie de Tokyo, sur le Rainbow bridge ou sur le batiment de Fuji TV, c’est plutot un quartier sans ame dont il est question, peut etre trop moderne, moi cela me deprimerait.  … En tout cas, la voila qui cautionne ce programme de construction en y donnant beaucoup de sa personne et de son image.

bat-brilliamadonnagp.jpg

C’est tout de meme marrant ; toutes ces « vedettes » qui ne peuvent alterer leur image en participant a des campagnes de publicite aux Etats-Unis ou en Europe mais qui n’eprouvent aucune gene a le faire au Japon. Pourquoi cela est-il si different … C’est si loin le Japon ?

En meme temps, elle s’est bien demerdee. Une pub pour une « mansion » de qualite c’est tout de meme mieux qu’une pub pour … pour, … Une lessive, une huile de cuisine et cela meme si elle contient des Omega 3 … enfin !

Advertisements

5 Commentaires

Classé dans Societe de consommation

5 réponses à “Lost in habitation

  1. Oui, enfin je pense que la raison principale est que les Maisons Winpey ne pensent pas forcément à Madonna comme égérie, alors qu’au Japon ils y pensent et -surtout- ils sont prêts à y mettre le budget.

    Ce que je trouve plus grave chez les Japonais (mais j eveux pas m’auto-spoiler, je vais faire un article là-dessus), c’est cette fascination pour les Blancs, ce côté « Oh, un Blanc fait ça, ça devient ma référence, parce que le Blanc est cool ». Cette omniprésence de la validation Blanche au Japon, alors que c’est pas les stars qui manquent chez eux non plus dans tous les domaines, mais si c’est pas un Blanc qui montre l’exemple, ça marche moins bien…

  2. Olrik

    En même temps, le Japon est si « hermétique » à l’extérieur, et les campagnes si prometteuses en Cash-Flow, que la tentation est généralement suivi d’effet…

    En réponse à Robert Patrick, je serai tenter de dire avec cynisme qu’il n’y a qu’à en profiter. Même si l’échelle de valeur financière et artistique (et encore !) entre Madonna ou moi, est encore assez disparate…

    Ah oui, juste un petit additif concernant mon « blog ». En aucun cas, il ne saurait refléter une certaine analogie avec celui de Roban. Le ton, est volontièrement caustique voire arrogant. Non pas que ce soit là ma véritable personnalité, mais disons quelques traits. J’y évoquerai également une certaine vision du Japon, mais il ne sera certainement pas vraiment tourné vers cette direction. J’y relaterai très probablement des anecdotes assez « péchues » pour ne pas dire assez singulières sur certains comportements dans mon milieu. Et que ce soit au Japon ou en France, on observe parfois de bien drôle de choses…

    Olrik, qui optera pour un autre pseudo…

  3. rmk

    En meme temps Odaiba ca devient un peu a la mode disons chez les trentenaires avec pas mal d’argent (et un ou deux mini-chiens)… La vue sur la mer, il parrait que ca appaise. Et le quartier devrait se developper de plus en plus dans les annees qui viennenent…

    SInon Madonna pour des apparts ou Cameron Diaz/Brad Pitt pour des telephones portables… Les Japonais sont irrecuperables.

  4. RobertPatrick, Olrik, RMK>
    Oui, … Oui bien sur mais j’ai neanmoins un peu de mal a imaginer que le « cash-flow » qui puisse decouler d’une campagne de pub US puisse etre si peu interessante que ces « showbizzeurs » US preferent ne s’interesser qu’au marche nippon.

    Ces personnages, a travers leurs agents, gardent continuellement un oeil sur l’image qu’ils vehiculent. En participant a une campagne, cette image se « marie » avec le produit en question et est souvent percu comme nuisible a leur carriere.
    Au Japon, ils rencontreront des consommateurs qui laisseront toutes critiques au cloak-room et peut etre meme toutes analyses (ils avalent vraiment n’importe quoi) Ainsi, Madonna aurait fait une pub pour une margarine, il y a fort a parier qu’aucun effet negatif sur son image puisse se ressentir. Au Japon, ils ne toucheront que les consommateurs de ce pays puisque les marques qui les plebicitent peuvent se permettre un tel investissement marketing pour le seul dynamique marche japonais. Seulement, avec le succes de l’Internet, les frontieres sont tres facilement franchies et on doit y reflechir plus longuement avant de repondre aux sirenes de la publicite. Madonna et son « brillia mare » s’est donc bien demerdee.

    RMK> Oui, ces trentenaires a qui s’adresse Madonna, c’est tout a fait la cible ! Des trentenaires qui doivent meme approcher la quarantaine surtout depuis qu’elle a repris « Abba ». Odaiba, ca marche si tu travailles a Shiodome ou Hamamatsucho, mais pas plus loin parce que la ligne Yurikamome elle est un peu poussif (sauf si tu vis pres de la Rinkai) enfin bref … Pour les autres cibles, celles qui approchent de la soixantaine, nous avons notre vedette locale :

    Mino Monta !
    Vous connaissez ?

  5. Salut, je t’ai pris une photo pour mon blog (j’ai bien sur mis tes références dans l’article). Puis-je la garder ou dois-je la retirer? Je te remercie d’avance de ta compréhension.

    Bien cordialement

    Akibasho

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s