Archives mensuelles : septembre 2006

Un tour a Izu

Bon ben … La derniere fois, c’etait pas la derniere fois ! le week-end dernier, j’ai une nouvelle fois ete a la mer ! Ben ouais !

Depuis la mi-septembre donc, comme ecrit precedemment, j’ai un nouveau travail. Je conserve encore un peu le suspens sur cette nouvelle activite pour consacrer exclusivement cet article a ce week-end. Un week-end regle par le « shachou » qui a convie son personnel a un petit voyage de deux jours au bord de la mer. Je suis arrive au bon moment, un peu plus je passais a cote ! En fait, ce fut pour moi une reelle occasion de vraiment faire connaissance avec ces nouveaux collegues.  

Un tour dans la peninsule d’Izu, plus exactement a « Doga-Shima », dans le departement de « Shizuoka » au sud de la region de Tokyo :

Les ix collegues que nous etions avaient donc, ce samedi matin la, rendez-vous a la gare de « Tokyo » a 09h15.   

ds-train2.jpeg
Avant le depart, sur le quai … 8 des 10 participants.

Je vais finir par me poser quelques questions, … Pourquoi a chaque fois, je me retrouve a travailler avec de joyeux fetards ? Que cela soit en France ou au Japon, il semblerait que seule cette categorie de personnes soit disposee a me recruter. En meme temps, je dois avouer que cela ne me derange pas, au contraire ! Cependant, je crois que cette fois-ci, j’ai decroche le pompon :

ds-train1.jpeg
 

Mesdames et messieurs, prenez garde a la fermeture des portes, attention au depart, bienvenue a bord du « Super Odorico » pour Izu. Il est dix heures, vous pouvez a present liberer vos canettes et sortir le shochu, … Et faites peter les cahouetes, duree du trajet : 02h30mn

Un peu comme si nous etions parti de Paris pour une plage normande, je dis ca, en egard au temps de transport, en ce qui concerne les paysages tout cela est bien different ! Nous arrivames donc a notre destination finale, Doga-shima , apres une heure de bus depuis la gare ferroviaire de Shimoda.   ds-hotel.jpeg

Nous prirent donc possessions de nos chambres a notre hotel, le « Komatsu sea view hotel ».

C’est une toute petite boite dans laquelle je travaille, une petite boite pas tres riche. Alors nous avions reserve trois grande chambres. Une pour les trois jeunes femmes employees et deux pour les hommes plus nombreux. Celles-ci etant tres spacieuses et l’on pouvait y installer dans chacune d’elle au moins quatre futon. 

Une fois arrives a notre hotel, tout comme de bons Japonais qui se respectent, nous avons enfiler nos yukata et direction un des bains de l’hotel. Celui-ci en possedant plusieurs, dont deux en exterieurs au bord de l’Ocean ainsi qu’un situe sur le toit du batiment.

ds-roten.jpeg  ds-furo.jpeg
A gauche, contemplation de l’ocean apres le bain. A droite, un des bains de l’hotel.

ds-sunset.jpeg
Coucher de soleil depuis l’hotel.

Jusqu’a  present, j’avais toujours frequente les « onsen » avec des amis ou avec des membres de la famille (oncles, cousins, etc) mais jamais avec des collegues de travail et encore moins avec mon president ! C’est donc le sexe a l’air que ce dernier me fit un petit speech sur sa societe et sur ce qu’il attendait de moi !  

Apres le bain et « la reunion de travail » qui allait avec nous primes tous les deux un cafe dans le bar de l’hotel. La, certainnement afin de detendre l’athmosphere, il me fit une petite demonstration de drague « nippone » aupres de deux charmantes pensionnaires qui visiblement, voyageaient seules a Izu. Bien entendu, cela ne donna rien. Je m’empressais neanmoins de le feliciter. Il semblait plutot fier qu’un Francais reconnaissent ses talents insoupconnes.     

Dans ce genre d’endroit au Japon, on y vient pour, … La beaute du paysage, pour les bains aussi, mais on y va egalement pour manger (et boire !) 

ds-table.jpeg ds-table2.jpeg

Sur ce coup-la, on etait gate ! Nous avions eu droit a une cuisine de type « Kaiseki ». 

 ds-poisson.jpeg ds-sashimi.jpeg ds-langouste1.jpeg ds-kaiseki.jpeg

Publicités

3 Commentaires

Classé dans CartePostale, Petit Quotidien Nippon

Play !

On s’est enfin decide a acheter un petit jeu a Lumika pour aller avec sa playstation.
Un petit jeu qui va avec son age surtout ! Loco-roco que cela s’appelle, je crois que c’est sorti en France aussi.

pspotakurumika.jpeg

Ce jeu est regulierement teste par les deux autres femmes de la maisonee, ceci afin de verifier
que toutes les « stages » ne comportent pas de scenes de violences succeptibles d’heurter la sensibilite de la petite. Enfin, c’est ce que j’imagine, parce que je ne vois pas pourquoi elles passeraient tant de temps sur ce jeu !

pspotaku.jpeg pspotakuteruko.jpeg

Ah la la !

Poster un commentaire

Classé dans Petit Quotidien Nippon

Morning Line

Cela fait a peu pres deux semaines que j’ai trouve un nouveau
travail ! Yeah !
Bien sur, cela sera l’objet d’un sujet sur ce blog tres prochainnement.

Actuellement, il m’arrive assez frequement de travailler pendant 13h
d’affiler. Je rentre alors extenue du travail, apres 1h30 de transport
matin, le meme tarif le soir.

hibiya2.jpeg hibiya1.jpeg

Comme tout le monde, radar active, je suis le flux continue de mes collegues
de transport. Tous serres les uns contre les autres. Finallement nous sommes tres intimes tous ensemble, enlasses les uns les autres,
compactes, compresser, … (desole mademoiselle, le matin je ne me controle pas toujours). Malgre cette foule compacte et dense, tout est millimetre, tout est (presque) sans surprise,  comme l’eau qui s’ecoulerait dans des canalisations souterraines …

Un petit instantane sonore, c’est le morning Hibiya live.*

* Photos et illustration sonore prise le 25 sept. a 8h30 sur la Hibiya line, gare de Ueno. Telechargement de l’illustration sonore via une page « sendspace ».Il faudra que j’ecrive un truc special sur ces migrations quotidiennes … Des que j’aurai un peu de temps …

Poster un commentaire

Classé dans Densha de go !, Petit Quotidien Nippon

C’est quoi ce truc encore ?

de Noriko, ce soir apres le repas, … (c’est pas un blog, c’est un bestiaire)

R- Eh qu’est-ce que c’est que ce truc ?

kamado-uma

N- Ca, c’est kamado-uma (cheval de cuisine) !
R- Ca alors, c’est la premiere fois que je vois ce genre de truc.
N- Ah ? Pourtant, ca fait une semaine qu’il saute partout dans la maison !!

2 Commentaires

Classé dans Petit Quotidien Nippon

mandarines vertes

Teruko, un soir de septembre :

T-  Aujourd’hui, chez le marchand de fruits et legumes j’ai trouve des mandarines vertes, tu connais ?
R-  Ah non … C’est la premiere fois que j’en vois ! Comment cela s’appelle t-il ?
T-  euh … Cela s’appelle, cela s’appelle … Mandarines vertes !
R- Ah !? Tu sais pas comment ca s’appelle alors !?
T- …

midorimikan.jpeg

1 commentaire

Classé dans Petit Quotidien Nippon

C’etait l’ete (deuxieme episode)

 .

« C’etait l’ete » – et tout ce qui s’y rapporte – comme « Hanabi » (feux d’artifices), les insectes de saisons (voir precedement) et surtout, « matsuri » et ca tombe bien parce qu’il s’agit du theme de ce billet.

.lampions-by-night.jpg 
preparation du matsuri

Alors j’aurais pu egalement de « obon » dedie aux defunts qui chez nous (region de Tokyo), se fete le 15 aout par une visite au cimetiere ainsi qu’une decoration de l’autel famillial.

sceau.jpg cimetiere

Mais revenons a nos « matsuri ». Je n’evoquerai pas ici, ces grands matsuri qui attirent chaque annee des milliers de personnes mais plutot de ces petites fetes de quartiers que l’on pourrait bien comparer a nos kermesses et qui tres souvent n’ont aucune origine religieuse.

 

 Il s’agit avant tout de renforcer le lien social entre habitants d’un meme pate de maison ainsi que d’aider aux financements de diverses associations locales par la vente de bieres et sodas,
de »kaki-gori » (glace pilee recouvert de sirop et de lait concentre sucre) de « yaki-soba« , de « yakitori » (cf debut septembre), ou encore par le fruit de la vente de jouets lumineux (bracelets, spectre flashy et non d’Otokar ) ou grace au ball-trap ! etcetera

carabine.jpeg

A proximite de la maison, il y a deux « matsuri »dont Teruko se doit de participer en y faisant un don pour l’organisation. Le nom de son restaurant sera affiche sur un immense tableau a l’entree du Matsuri. je ne suis pas sur de l’impact en terme de « retour »que j’imagine bien faible, il s’agit beaucoup plus
d’une obligation sociale ! Ceci-dit, ca a l’avantage de recevoir un petit ruban que l’on accrochera a sa chemise, me permettant d’obtenir une place sous la tente « V.I.P. » ! Car Teruko ne passe qu’en coup de vent, histoire de se montrer. J’herite donc a chaque fois de ce ruban.En passant au comptoir, on me donnera de la biere (a volonte) et quelques petits « tsumami » (petits trucs a grignoter en accompagnement) comme
« edamame »(pois de soja vert), « yakitori », du poulpe, etc …

Il ne se passe pas grand chose lors d’un matsuri de quartier, a vrai dire. Comme dans les grands, on y boit, on y mange mais il n’y a ni defile ni feux d’artifices ! Par contre, il y a parfois, un petit groupe amateur qui y viendra chercher un public plutot comprehensif lorsque celui-ci a tendance a chanter … faux ! A l’image du petit groupe Blueberry qui compte tout de meme, … trois fans (!) et qui a egaye le public venu nombreux a ce matsuri … (Oui je sais, cette derniere phrase a un cote journalisme a la « Ouest-France » et confreres !)

groupe-blueberry.jpg groupies.jpg

Mais, l’inevitable dans chaque matsuri, … Le concert de « Taiko » ( tambours japonais ) qui vient en general, cloturer la fete. Ce sont la aussi des amateurs qui appartiennent a une ecole.

taikojpeg.jpg

C’etait l’ete, deuxieme episode … Il y cependant encore quelques grands « matsuri » tout au long de l’annee (mais plus rare) au Japon notament, celui de kawagoe qui est a seulement quelques stations de chez nous, ou j’irais certainnement y faire un petit tour ou bien celui de Chichibu qui se deroule debut decembre … C’etait l’ete, deuxieme episode ! Il commence a faire plus frais … C’est l’automne qui arrive !

Poster un commentaire

Classé dans Four Seasons, Petit Quotidien Nippon

Oden

C’est qu’il ne fait pas chaud aujourd’hui. Il pleut et  ce sera pareil
demain !

Teruko est venue du restaurant avec une marmite de « oden », le plat d’automne par excellence :

du bouillon, des oeufs durs, des algues, des radis,
du tofu frit, …

oden1.jpeg

Poster un commentaire

Classé dans Autour d'un plat