Archives mensuelles : novembre 2006

Sous le kotatsu …

 

 

J‘avais un tas de trucs super intéressant à écrire, vraiment ! Que dehors, il pleut et qu’il fait froid. Que cet après-midi, nous sommes allés faire des course en voiture et en regardant le ciel bas et gris à travers le pare-brise, j’ai dit :

 » – Waaa ! Regardez, on dirait  un temps d’hiver en France ! »

Ou que ce soir nous avons mangé « mexico » (des tortillas en fait) …

… Et puis non, je ne peux rédiger quoi que ce soit sur ce journal à cause d’elle ! Elle ? De cette force surpuissante qui a atterri sur les tatami du salon et qui va prendre une grande place dans notre vie hivernale 2006/2007 ! Cette force répond au nom de, Kotatsu !

 

 kotatsu-bleu.jpeg  kotatsu-bleu2.jpeg

Celui de l’an dernier étant abimé, nous avons été en chercher un tout neuf aujourd’hui à la grande surface de bricolage du coin, un tout bleu avec de discrètes rayures blanches …  Une fois dedans, à cause de l’epais moletonnage, à cause de la petite résistance électrique située sous la table (et souvent à cause du petit sake bu juste avant) il est alors surhumain d’avoir à se lever et de quitter le kotatsu, parce que le telephone sonne, parce que l’eau du bain va déborder, parce que la télécommande est a côté de la télévision au lieu d’être à ses côté, parce que … Oui surhumain !   

7 Commentaires

Classé dans Four Seasons, meteo

C’est mon dada

Au restaurant de Teruko, les clients appellent soit, pour commander des sushi, ce qui est plutôt normal pour un sushi-ya, cela va de soi. Soit certains jours, pour parier sur des canassons !

 

keba-matsu3.jpeg   keba-matsu1.jpeg

 

C’est Ma-chan qui se charge alors de regrouper les paris, ca servira de sujet de conversation entre clients le soir venu ! Cet après-midi il y avait Thierry Gillet qui courait sur l’hippodrome de Tôkyô ! Et bien, je ne savais pas qu’un jockey ça pouvait voir du pays comme ça ! Je pensais qu’un jockey, cela faisait Deauville, Vincennes, Longchamps et puis voila ! Ben non, Thierry Gillet était cet après-midi à disputer la Japan Cup. Oui ce même Thierry Gillet que je rencontrais dans ces journaux turfistes avec Omar Sharrif en couverture, lorsque certains dimanches matins, on allait se faire un petit Kir-PMU entre amis. Bref, j’ai misé 500 yen sur l’animal et … Que dalle !

 

keba-matsu2.jpeg

Poster un commentaire

Classé dans les gens

Women only (2) Ikebukuro

Chaque matin, elle est la … Fidele au rendez-vous. Avec d’autres jeunes filles et garcons de son age, habilles aux couleurs de la compagnie de metro qui l’emploi « Tokyo Metro ». Comme chaque matin, elle veille a la bonne fermeture des porte que pourraient entraver ces milliers d’employes qui se ruent sur le quai. Les portes fermees, alors tout comme ses collegues, elle fera de grands gestes, pointera du doigt les portes, puis les ecrans de controles … Mission accomplie !

Et non ! Elle ne pousse pas les voyageurs !

stationlady-ikebuk25.jpeg stationlady-ikebuk.jpeg

Station Ikebukuro (M25) -Marunouchi line- 16 nov.2006 – am9.07

2 Commentaires

Classé dans les gens

Comme sur des roulettes (1/4)

 C‘est dingue, ca ! J’avais pas remarque avant, le nombre de professions qui utilisent des chariots a roulettes …

Outre les service de la poste, « Transport Sagawa » (ici en polo marine, manches courtes qui pleuve, qu’il vente, qu’il …quoi que ce soit)

roulette-carton2.jpeg roulette-carton1.jpeg

… Versus « Kuro neko Yamato » (ci-dessous, a gauche), il ne reste finallement pas beaucoup de place pour les geants mondiaux tels que « UPS », « TNT » ou encore « DHL ». Nos transporteurs du « petit colis » font partie du paysage, « ils sont » le quartier. Ils connaissent tout le monde. Ils passent plusieurs fois par jour d’entreprises en entreprises pour la distribution ou le collectage des paquets a l’aide de leur chariot a roulettes.

roulette-kuroneko.jpeg roulette-express.jpeg

Tiens, « 250 express » ? Je connaissais ces coursiers a velo (de course) que l’on croise dans les quartiers d’affaires, le talkie-walkie en bandouliere, la carriole derriere, c’est nouveau … Non ?

1 commentaire

Classé dans les gens, Societe de consommation

Cleaning ici et la

Tiens … ! … La un pressing (kuri-ningu) Ah ici aussi … Mais pourquoi diable autant de pressing dans ce pays ! 

Me demandais-je regulierement jusqu’a ce que … C’est vrai qu’ici, il est moins cher de confier chemises,  pantalons ou couette (?) qu’en France. je me disais aussi, que c’est a cause du costume-cravatte reglementaire dans bons nombres d’entreprises que le nombre de ce type de commerce soit ainsi aussi eleve. Ce n’est pas l’unique raison. La plupart des lave-linges, lavent le linge a l’eau froide, aussi pensais-je. Jusqu’a ce que …

cleaning21.JPG cleaningfujimi.JPG

cleaningpony.jpeg cleaningfujimi2.JPG

Ah bah … la aussi et puis la et la !

… Jusqu’a ce que je remette le nez dans ma penderie et que j’aille revisiter ma collection de costumes pensant qu’il y avait peut etre moyen de recycler ces vetements. C’etait avant-hier, je me suis rendu compte que la moisissure avait eu l’idee avant moi ! Elle s’etait joyeusement installe sur mon costume gris, sur le noir a rayures, sur le marron, sur … Tous !

… Allez, hop ! Au pressing !

Poster un commentaire

Classé dans Societe de consommation

Women only : Hibiya

Elle descendra à la même station que moi. Peut-être se rendait-elle dans un de ces magasins qui vendent du tissus pour kimono, a Ningyocho … Justement.

hibiya-home.jpeg   hibiya-lady.jpeg

Station Hibiya (H07) -Hibiya line- 11 nov.2006 – am11:04

3 Commentaires

Classé dans un instant-ané- s'il vous plaît

Tokyo village

Tokyo (et ses environs) est la plus grande magalopole au monde !

nightview.jpeg

Pourtant, elle a tout d’un village ou le moindre evennement benin peut prendre des proportions enormes !

keisat2.jpeg keisat1.jpeg

Vendredi soir, le patron du magasin de tissus situe juste en face du bar a appele la police. Une des fenetres de ses appartements  au rez de chaussee, donnant sur une etroite et petite rue perpendiculaire, a ete abimee . Vraissemblablement par un petit caillou projete par le fait du passage d’un cyclomoteur ou d’une bicyclette (les seuls pouvant emprunter la rue). Pour cela, se sont deplaces, deux vehicules de police (+ un velo) ce qui nous faisait, neuf agents dont deux charges de prendre des photos a la maniere de la police scientifique … Oui 9 flics pour un petit caillou qui a fait un petit trou dans une vitre et un attroupement qui est reste sur sa faim, aucun fait-divers croustillant, aucune image dans les JT a venir … Un petit caillou !

1 commentaire

Classé dans les gens