Archives mensuelles : avril 2007

1mn, 20 yen

boroboro-kebagp.jpg

Aujourd’hui, il fait tres beau. Aujourd’hui, c’est mon jour de repos. Comme c’est bien fait …

boroboro-keba120.jpg

Car hier, il a plu toute la journee !  C’etait le bulletin meteo du 25 avril.

Cheval mecanique d’un autre temps « 1mn, 20yen » pour des enfants pas encore trop capricieux. Tokyo, « Suitengu-mae / Ningyocho »

4 Commentaires

Classé dans meteo

La galette du samedi soir

C’est un samedi soir, il est 23h30 dans la grande gare de Ikebukuro, ils sont des centaines ? Des milliers ? A  transiter. C’est une foule compacte qui se déplace pour rejoindre les quais de « leur » compagnie de chemin de fer ; « Tokyo Metro », « JR », « Seibu » ou « Tôbu ».

Deux agents de la gare ont été dépéchés en urgence …

eki-galette.jpg

 » Prenez garde, il y a du vomi sur le soool — Preneeeez garde au vomi sur le soool  » clament-il à fréquence régulière en attendant l’arrivée du service de nettoyage.

C’est un samedi soir … Comme les autres à Tokyo.

1 commentaire

Classé dans un instant-ané- s'il vous plaît

Au boulot ! (1) : Halo- Wo-ku

 » Salut les gars ! Ca boom ? …
Dites euh … Je cherche du boulot et j’ai pense que … Par hasard vous ne …
Ah ! Vous etes deja au complet la ?!
 »

maw-quai1.jpg

Pour trouver du travail au Japon, il y a les journaux payants d’annonces specialises comme « From A red » ou la variante « from A blue », « Gourmet career », « Travaille » (en francais dans le texte), « Gaten », ou leurs equivalents gratuits tels que « Town work », « Job Aidem », « Domo » etcetera (la majorite de ces publications appartiennent au groupe de presse « Recruit« ) Nombreuses sont ces publications qui editent un service d’annonces en ligne pour mobiles. Aussi, certains jours, avec l’immense pile de publicites distribuee avec le journal du matin, on trouve des centaines d’annonces locales de travail essentiellement pour des petits jobs pas toujours tres bien paye (hall-staff d’izakaya ou de pachinko, chauffeur-livreur, employe de convenience-store …etc)

Il y a un autre moyen pour trouver un travail au Japon et qui est tres efficace : « Hello work« . « Hello work » est l’equivalent japonais de l’ANPE. Je m’y suis rendu il y a peu de temps, peu de temps apres avoir demissionne de mon travail de bartender (Je n’y apprenais plus rien, j’en reparlerais certainement ulterieurement dans ce blog).

Ce jour-la, la grande salle dediee a la recherche d’emploi du centre « halo-wo-ku » (hello work) n’etant pas tres frequentee, je fus directement accueillit par Monsieur Abe, dans le cas contraire, j’aurais ete oriente sur un des quinze ordinateurs mis a la disposition du demandeur d’emploi pour une recherche libre avant de me diriger vers un conseiller. Ce jour-la, le fonctionnaire Abe comme la dizaine de ses collegues present derriere ce long comptoir-bureau auquel j’ai pris place, va m’assister dans ma tache durant … deux heures et trente minutes. Il consulte la base de donnees des offres d’emplois et me propose regulierement quelques trucs succeptibles de m’interesser, apres avoir verifie qu’il est techniquement possible d’effectuer le trajet domicile-travail au quotidien. Ne voulant pas monopoliser ce fonctionnaire rien que pour moi, je comptais repartir apres la premiere offre d’emploi qu’il m’avait deniche mais Monsieur Abe me repondit que j’avais le droit a trois offres par jour et qu’il etait disponible pour ma recherche jusqu’a la fermeture du centre ! « Nous avons tout le temps, il n’est que midi me dit-il »

« Bonjour ici Abe de hello-work ... » Finallement deux offres m’interessaient, alors mon fonctionnaire decrocha son telephone et apres s’etre platement excuse pour l’eventuel derangement occasionne aupres de mon eventuel futur employeur, il se chargea de me presenter brievement avant de me passer cet interlocuteur pour fixer une date pour l’entretien. La deuxieme offre ne repondant pas au telephone, je n’aurais finallement decroche qu’un seul entretien.

 » Bonjour ici Abe de Hello Work…  » <Bis> Monsieur Abe me rappela, le lendemain de mon entretien afin de prendre connaissance de l’evolution de ma situation  mon dossier. Puis il me rappela le jour d’apres afin que je lui communique mon numero de fax, dans le but de m’envoyer rapidement les coordonnees de l’offre no 2, au cas ou …

Finallement, je fus embauche en CDI des le premier entretien, sujet d’un tout prochain article …

7 Commentaires

Classé dans Petit Quotidien Nippon

elections

Ce panneau electoral pres de la maison pour les elections municipales (conseillers municipaux) me rappelaient chaque matin qu’en France, le 22 avril on votait pour la Presidentielle.

municipalesimage.jpg

Je me leverai donc tot lundi matin, pour suivre sur internet, les premieres estimations. Plutot angoisse je dois l’avouer ! (‘faut pas qu’il passe, ‘faut pas qu’il passe …!)

Sinon, « Pikachi » est passe haut la main (entre autres) lors de ces elections locales, il faut dire qu’il a beaucoup donne de sa personne lors de sa campagne.

electionpikachi1.jpg electionpikachi2.jpg

« Pikachi » devant la sortie Ouest de la gare, accueillant les derniers employes de bureau sur le retour (minuit et quelques)

3 Commentaires

Classé dans Petit Quotidien Nippon

Respire !

 

 Kawagoe, 9km par la route 254, puis par Sayama, toujours sur 254 puis  … Ah ? Kawagoe ? Encore trompe de chemin … On fini par rejoindre Moroyama, cessez donc de vous plaindre … On arrive, on arrive a Ogose ! C’est la premiere fois que j’y vais en voiture, un peu de comprehension s’il vous plait !

ogose-temple.jpg

C’est parce qu’hier, nous avions un vrai temps d’ete que nous avons pris la voiture pour nous evader un peu. Juste histoire de respirer un air frais, de contempler les montagnes, d’ecouter les oiseaux dont les chants me sont parfois inconnus. D’ecouter la cascade et de sentir le parfum des sous bois.

image3811.jpg

Sans aucune carte ni guide du coin, au gre de nos envies … Tiens la ! La petite route a droite ou peut-elle bien mener ? Elle nous menera a un temple. Une vieille femme est assise sur ses marches, entouree de chats qu’elle nourrit de croquettes.

Plus loin, sur la route, nous nous arreterons a un petit magasin tenu par des cultivateurs du coin qui vendent des legumes de montagne, des shiitake (champignons) , de la confiture de yuzu ou encore des cremes glacees « maison ».

Il y a un petit restaurant de « soba » repute non loin d’ici me dit Noriko. On le trouvera sans trop de peine mais il etait ferme ce jour. Plutot que d’etre decu on jetera finalement notre devolu sur un « Yamada udon » sur la route du retour. C’est une petite chaine que je qualifierais de « rustique » qui comme son nom l’indique, est specialisee dans ces grosses nouilles de froment que l’on appelle « udon ».

image2131.jpg

image3831.jpg

Chez Yamada Udon, j’ai quand meme opte pour du soba !

Pour le retour, par l’autoroute c’est plus rapide, meme pas une heure de trajet. Lumika a promis que la prochaine fois, elle n’aura pas peur des mouches dans la foret !

8 Commentaires

Classé dans CartePostale, Petit Quotidien Nippon

(mini-) vibrator-03

2h30 ? 3h ? 3h30 … ? Aucune idee, ca m’a tout simplement sorti en douceur de mon sommeil en me bercant legerement durant quelques secondes. Je ne sais meme pas ou etait situe son epicentre ou encore sa magnitude . C’etait le troisieme de l’annee ressenti dans le departement de Saitama au nord de Tokyo.

1 commentaire

Classé dans meteo, Petit Quotidien Nippon

La tuile

 Voyons, ce que j’ai en magasin :

« en raison d’une rupture de catenaire, le trafic risque d’etre tres perturbe« , … « Suite a un mouvement social d’une certaine categorie de … » Non, ca aussi c’est hors-sujet… « Pour cause d’inventaire… » Non, non et non, … Ah oui !

« En raison d’une panne informatique, l’actualisation des billets du Petit Quotidien Nippon risque de subir quelques retards, nous nous excusons pour la gene occasionnee » 

boooh1.jpg 

En fait, je crois que le PC de la maison nous a lache ! J’espere remedier rapidement au probleme, en attendant si la sensation de manque persiste, je consulterais le manga-kissa du coin (comme a cet instant present)

A bientot,

2 Commentaires

Classé dans Petit Quotidien Nippon

Rentrée des classes, les 2 jours « J »

Ca y est ! A l’heure où j’écris ces lignes, Lumika est en classe. Normalement, c’en est fini de ces coloriages quotidiens, de ces poupées que l’on confectionne avec des packs de lait, de ces comptines que l’on chante en mimant l’éléphant ou la girafe … Désormais c’est du serieux, « tu vas apprendre à compter, lire et écrire ma fille !« 

Ce matin tout le monde s’y est mis : J’ai préparé le bento de mademoiselle – aujourd’hui il n’y a pas cantine – tandis que Teruko et Noriko ont préparé le randoseru (landosel), ce cartable standard bleu marine ou noir pour les garcons, rouge ou rose pour les filles … Nous avons opté pour un cartable sans marque ! J’ai été étonné de voir que certains enfants portaient des « landosel » de chez « Puma », « Nike » ou « Adidas » !! Contrairement à l’école « maternelle », ce cartable, le badge de l’ecole ainsi que la patite casquette(*) sont les seuls accessoires obligatoires cette année. C’est à partir du lycée, si elle poursuit sa scolarité dans ce pays, qu’elle retrouvera l’uniforme.

gakko-depart1.jpg  gakko-depart2.jpg

Une couverture jaune réflechissante sur le « landosel » des premières années. La voisine habituée nous guide 

Autre grand changement, nous ne l’accompagnerons plus à l’école, comme par le passé. C’est seule qu’elle s’y rend à présent … Au sein d’un petit groupe constitué de petits voisins et voisines qui ont la particularité de se rendre à la même école, située a dix minutes de la maison, cela sous la responsabilité d’un élève de dernière année. Dans notre cas, c’est Yoka, 12 ans qui ouvre la marche, ce sera comme cela tous les matins, par tous les temps…

gakko-ceremoniewp.jpg

C‘est endimanchés, que nous avions été la veille dans le groupe scolaire (lundi 09 avril) pour nyuugakushiki … Oui, bingo, une fois de plus, nous avons eu droit à une cérémonie officielle d’entrée en primaire ! C’est si important dans la vie d’un enfant, que l’arrière grand-pere de Lumika avait fait le déplacement depuis Miyagi-ken (2h30 de Shinkansen) pour y assister. Sur le chemin, les voisns postés sur le peron de leur maison nous lancaient des « félicitations ! » (merci, merci !)

Alors, dans l’ordre : Discours du chef d’établissement à l’attention des enfants, courbette devant le drapeau du pays, présentation du corps enseignant et du personnel administratif et technique, discours du chef d’établissement à l’attention des parents, courbette devant le drapeau du pays, chorale des enfants de dernière année et enfin, photo de classe des parents et enfants !

gakko-ceremonie2.jpg

ambiance « religieuse » dans le gymnase transformé en « chapelle »

Cela avant de rejoindre la salle de classe no 3 et d’écouter la tres dynamique Madame Misawa qui sera cette année la maîtresse de Lumika. Elle nous a informé des règles de l’école ; la façon de saluer, la façon de répondre à l’appel, la façon de ranger ses chaussures à l’entrée du groupe scolaire, …

gakko-misawaclass2.jpg

La classe de Madame Misawa 


gakko-getabako1.jpg  gakko-getabakoinfo.jpg

(*) casquette reversible, jaune sur le trajet puis violette dans l’etablissement (premiere annee)

2 Commentaires

Classé dans Four Seasons, Les enfants

cerisiers et toboggan geant

hanami07-photo.jpg

Dimanche ;

Elle voulait faire du toboggan geant, je voulais voir – bucoliquement – a nouveau des cerisiers … Heureusement, a dix minutes de la maison a velo, il y a un toboggan geant au milieu de cerisiers en fleurs, on a evite un conflit de generations, ouf !

oimachi-tobo1.jpg oimachi-tobo3.jpg

hanami07-oimachired.jpg  hanami07-white.jpg  oimachi-tobo2.jpg 

Et la rentree des classes, chez nous, c’est demain !

1 commentaire

Classé dans Four Seasons, Petit Quotidien Nippon

Hanami

hanami07-bache2.jpg

Ce fut un Hanami 2007, bien plus tranquille que ce que je n’aurais pu imaginer, c’etait pas plus mal puisque Lumika m’y accompagnait, il etait obligatoire que je puisse finir la journee « comme un papa », ce samedi 07 avril.

L’evennement etait, comme souvent, savament organise par mes deux fideles amies. Etaient egalement presents, des gens que je ne croise uniquement que dans le cadre de ces beuveries collectives ! C’est pas toujours aise pour la conversation mais a force, avec l’entrainement, on s’y fait !

Une nouvelle fois, j’ai assiste a une organisation sans faille. Lorsque je suis arrive sur le coup de midi, tout etait deja pret : la grande bache bleue, la biere et le shochu, la friture de poulet et les salades de legumes, des chous a la creme et des cerisiers en fleurs ! Je tiens aussi a lever mon chapeau a ces deux charmants jeunes hommes qui etaient deja sur place des huit heures le matin afin de « reserver » une place en y installant cette fameuse bache ! 

 hanami07-bachevide.jpg  hanami07-bache1.jpg  hanami07-alair.jpg  hanami07-4.jpg

hanami07-sakuragp.jpg 

Cet hanami 2007, etait aussi pour moi, l’occasion de retourner du cote de Hamamatsucho puisque notre pique-nique se tenait non loin de la, a Shiba-koen a deux pas de mon ancien travail … Que j’ai arette il y a deja presqu’un an ! Des trois amis que nous sommes, seule Hatano continue l’aventure dans cette boite. Comme partout ici, le quartier change vite. Un nouvel immeuble en construction la ; un nouvel izakaya ici. Mais le meme « tencho » au Doutor de Shiba-daimon et la meme equipe au convenience store « AM/PM » . Je fus tout de meme tres surpris d’etre reconnu par ces gens du quartier qui m’adresserent quelques mots qui sortent completement de la relation habituelle « clients-commercants » obligatoire dans ce Japon urbain  : « Ca alors, ca faisait longtemps », « de nouveau dans le quartier » ?

hanami07-lampion1.jpg

La nuit tombant nous quittames les cerisiers en fleurs pour le bowling du Prince Hotel situe a quelques pas de la … J’ai pas ete le roi de la piste ce soir la, alors restons-en a ces magnifiques cerisiers que tous le Japon celebre actuellement :

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Four Seasons, Petit Quotidien Nippon