Archives de Tag: vin

Foire au vin

 Lundi-market’express :

La compagnie de chemin de fer privee « Tobu« , fete ses 110 ans ! La chaine de distribution du meme nom, « Tobu » egalement, quant a elle, fete ses 45 ans.

pub-tobu1962.jpg

Pour cet anniversaire, les grands magasins « Tobu » proposent a la vente un « Romanee-Conti » de 1962 (il y a 45 ans) au prix fantastique de 3,200,000 yen soit environs 20 000 euros la bouteille de jaja ! Outre un affichage dans chaque gare du groupe, des centaines de milliers de prospectus ont ete distribues dans les boites aux lettres … Oui, oui, un peu a la facon d’un anniversaire Intermarche  !

Sinon, …

Sinon, … Je crois bien que j’ai deniche le distributeur de boissons le moins cher de tout le Japon !

conso-hanbaikidiscount.jpg

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Societe de consommation

Roban is a … VIP (ben oui quoi !)

Ce samedi dernier, je suis alle du cote de Kawasaki avec ma petite sous l’bras. J’etais invite a une petite soiree « Gyoza » chez Kamitori. Il y avait bien evidement, cela va de soi, Hatano (cf Umi-tour du mois de septembre) a qui Kamitori va bientot lui sous-louer son appart durant le temps de son sejour en Australie.

Le gyoza etant une specialite culinaire originaire de Chine, ressemblant a ces ravioli chinois que l’on trouve dans nos traiteurs asiatiques. 

marygyoza1.jpeg  cavestaillevent.jpeg

Ainsi, Mary-san, mon ancienne chef de departement etait donc de la partie, et avait ete nommee pour l’occasion « chef aux fourneaux ». Etant taiwanaise, naturalisee japonaise, le gyoza est un peu sa specialite. (meme, si Noriko les reussit mieux !) C’etait bien pratique, puisque cela nous a permis de bavarder tout en buvant pendant que notre ex-superieure hierarchique suait a nous remplir l’estomac.

Nous rentrames avec elle de cette soiree, ma petite et moi puisque nos domiciles respectifs etant desservis par la meme ligne de metro. Nous fimes neanmoins une petite halte en cours de route, du cote de « Yurakucho« , puisqu’elle voulait me faire decouvrir son bar quotidien ! Un bar a vins qu’elle frequente chaque soir, seule apres le travail.  Cela m’interessait au plus haut point ! Moi qui achete et vend du vin a mes clients je voulais avoir matiere a comparer,… Alors nous avons donc fait cette petite halte ensemble. Oui, oui, comme vous le pensez bien, j’ai une conscience professionnelle hors-pair. Manque de chance, le sympathique barnum de madame etant ferme ce jour, j’ai du improviser. Je me rappelai alors que Kei-kun travaillait dans le quartier en tant que cuisinier dans le quartier, et ca tombait vraiment bien, dans un « Wine Lounge » a quelques pas de la  (Kei, est notre sympathique cuistot, dans le post « gout de France » de septembre dernier)  …

C’est donc, plus que legerement ethylomises (?) que nous penetrames dans cet etablissement de luxe ou la clientele est triee sur le volet.  Et heureusement que nous avions bu auparavant, sinon, nous nous serions enfui en courant apres avoir lu la carte et les prix qui accompagnaient celle-ci.

 Mais voila qu’au bout de quelques minutes, vint le chef, le manager, puis mon ami afin de nous saluer dignement, tout en courbettes. Ce qui normalement devrait etre destine a un President de multinationale, au moins !

« Merci beaucoup Roban, d’avoir pris la peine de venir nous rendre visite« 

Mon ancienne boss, n’en revenait pas de cet accueil qui m’etait specialement reserve. Je reussis, quant a moi a masquer ma surprise, jusqu’a ce que l’on nous apporte l’addition.

« Mosieur Roban, la maison tient a vous inviter »

Je fis neanmoins semblant de vouloir payer et je finis par accepter au vue de l’insistance du manager du lounge ! Mary-san me regarda tout d’abord avec de tres grands yeux (la bouche grande ouverte ) …
Avant de me lancer un : 

« mais enfin, …Roban !! Pourquoi ?? »

Aah ! Chere « buchou » te voila surprise, toi qui autrefois surveillait mes faits et gestes aupres de notre clientele, qui me rappelait a l’ordre lorsque mon sourire ne convenait pas, lorsque je ne prenais pas assez soin de toutes ces personnes … Ca te fait drole cette marque de respect exageree ?! … Oh Mary ! J’te parle !

Poster un commentaire

Classé dans Petit Quotidien Nippon

Vie de France, gout de France

Non ! Ne voyez pas dans ce titre une allusion à la célèbre chaine de terminaux de cuissons d’origine americaine que l’on trouve un peu partout ici, appelés « Vie de France » (Vie de France Yamazaki inc) !  « goûtt de France »: 

Déjà un peu plus d’une année ici en résidence et il faut dire que parfois certains petits plaisirs d’ordres gastronomiques viennent à manquer. Attention, ne me faites pas écrire ce que je n’ai pas ecrit ! Niveau boustifaille … Je ne suis pas à plaindre, bien au contraire et les quelques kilogrammes que j’ai pris depuis en sont la preuve. 

Bref, ce lundi soir, Ike-chan que je n’avais pas vu depuis une annee déjaç, nous avait invité, Noriko, Lumika et moi à une petite soirée chez elle, à Kunitachi (Tokyo-ouest). Il faut dire, que ce genre d’invitation n’est pas super frequent au Japon. On se voit plutôt à l’extérieur en general, souvent dans des izakaya !

Ike-chan avait également convié, Kei, cuisinier de son état et véritable passionné ! D’ailleurs, il était en charge de l’élaboration du repas de ce soir la ! Il accepta avec plaisir cette « invitation » car, comme je viens de l’écrire, il est réellement passionné et … Comme tout passionné, il ne parle que de cuisine ! Kei je l’avais déjà rencontré à Paris, il était venu aussi chez moi pour y faire …  la cuisine ! (Bingo !)

Pour finir les présentation, il y avait aussi, O-san, l’ami de Ike-chan (que je ne connaissais pas) et Yama-kun un ami de lycée de Noriko que je n’avais pas vu depuis …Ouh la … Quatre ans ?

« Goût de France » … Parce que mon palais a  redécouvert ce soir-la des sensations quelques peu endormies, cela depuis qu’il fréquente principalement le shôyu, le miso, le mirin et autre dashi que l’on retrouve dans ma cuisine d’adoption !  Des sensations gustatives qui font du bien ! Bref, un petit moment entre amis que seuls les post-trentenaires peuvent réellement comprendre !

Voyons cela :

Magret de Canard et saucisson en aperitifs, asperges sauvages.

Poellée de saint-Jacques et sa salade vinaigrée au xeres.

Carré d’agneau rôti, pommes nouvelles au four, au romarin, haricots verts.

Plateau de fromages affinés (Brie de Meaux, Roquefort, Crottin de chèvre frais …)

Chou àla creme et cannelle.

café.

Accompagnement :

Chateau Brulecaille – Cotes de Bourg 2001 (médaille d’argent au concours agricole de Paris 2004)

Pessac-Leogan – Selection Taillevent 2004

Domaine La Garge – vin de pays de l’Aude (le vigneron est Japonais parait-il !)

 

Et puis, comme on avait encore « soaaaf » !! On s’est « terminé » avec un vin italien, pas trop mal, un chianti je crois puis avec un Rosé de Provence ! Bah ouais !

L’agneau etait cuit « rosé » à la perfection, les pommes de terre étaient succulentes et avaient vraiment un goût que l’on ne retrouve pas habituellement dans les patates nippones ! C’est avec ce genre de plat tout simple (de l’agneau et des patates) et le resultat qui en découle qu’on reconnait un vrai cuisinier ! Chapeau Kei

Yama-kun a offert à Lumika une PSP … Oui, une Play Stashion Porutabulu !

 

Avec la souscription a Internet, il s’est vu offert cet engin, qu’il offre a ma fille ! « Lumika ! Tu dis une nouvelle fois merci, hein ! he he !  « 

Elle était vraiment sympa cette petite soirée !

Poster un commentaire

Classé dans Autour d'un plat