Archives de Tag: tofu

En descendant de la montagne …

Hep ! Suivez ce Super Cub !

 

Ma soeur et son mari, leurs enfants aussi, étaient à la maison durant presque deux semaines.  Nous les avons donc emmené au Saitama Craft Center pour y faire du washi puis dans la foulée, faire du toboggan géant et ce toujours à Ogawamachi. En fin d’après-midi, histoire de finir en beauté, nous décidâmes d’aller manger une glace au tôfu avant de reprendre la route. Une glace au tôfu de la petite fabrique de Tokigawa-mura. Seulement, …

« – Tu te souviens du chemin toi pour aller à Tokigawa ? »  

Bien sûr que non. Par chance, à côté de notre auto, sur le petit parking qui dessert l’attraction (le toboggan géant) qui nous avait fait faire le déplacement, il y avait quatre super-cub rouges de la Japan Post. Parce que quatre facteurs étaient attablés à la terrasse de la barraque à Udon, à fumer des cigarettes et à rire aux eclats. J’envoyais Noriko quémander notre chemin à ces messieurs. A vol d’oiseau, cela devait être sûrement très simple, surtout en prenant notre envol depuis le sommet de cette petite montagne où est situé le toboggan géant mais par route, c’est un peu plus compliqué et ce, bien que nous y sommes déjà allés par le passé. Ces quatres facteurs étaient bien sûr, charmant. Chacun y allait de son explication, se voulant être la plus simple et la plus compréhensible possible ; souvent contredite par un des collegues, qui conseillait plutot de contourner la ville, tandis qu’un autre nous soumettait le contraire. Pour mettre fin à ce desordre, le plus gradé d’entre eux, ordonna à un des trois de nous conduire à la fabrique de tôfu de Tokigawa-mura. Au plus jeune d’entre-eux, à Monsieur Okuda (*) qui nous précèdera jusqu’à destination. 

« – Et passez donc un de ces jours a la poste d’Ogawamachi ! »


Nous suivimes donc ce monsieur et son super-cub, d’abord à travers les bois en descendant la montagne, à vitesse soutenue dans les lacets, puis dans la vallée, jusqu’aux pieds des montagnes de Tokigawa où était située notre fabrique de tôfu. Après presque 30 mn de route.

  

yuubin-guide501-1

 

 

Arrivés à destination, Monsieur Okuda, accepta de manger une glace avec nous, ainsi nous nous attablions à la terrasse de la fabrique pour déguster cette sympathique specialité. Monsieur Okuda, venait de Kyôtô, qu’il avait quitté très jeune pour rejoindre Tôkyô et ainsi suivre des cours au conservatoire de musique. Il nous confia qu’il avait rêvé d’être le Richard Clayderman Japonais à une époque. Finallement, il se mariait et entrait à la poste et fut détaché au bureau central d’Ogawamachi. Il avait acheté une petite maison pas très loin de là et nous conseillait d’en faire autant car les prix était encore raisonnable dans les environs. Il était l’heure pour lui de nous quitter, car il avait du travail.

« – Passez donc a la poste d’Ogawamachi, … Hein ! »

 

Publicités

1 commentaire

Classé dans les gens

Coffee and cigarettes : Mr Donuts

coffandcigaret-misdo2.jpg

Notre cafe du jour, c’est dans cette franchise d’origine Nord-Americaine, Mister Donuts, qu’on va le prendre. Chez Misdo, comme on a coutume de l’appeler on y  trouve principalement des … Beignets bien sur. Mister Donuts est presque une institution au Japon ; present dans le pays depuis le debut des annees 80, tout le monde connait ainsi ses « custard cream donuts », ses  « french kurura », ses donuts au curry ou plus recemment ses « pon de almonde ou choco » etc. Chez Misdo, on sirote generalement un cafe americain (252 yen, tasse blanche) ou un cafe au lait (294 yen, tasse jaune) en y ecoutant la « radio maison » dont le DJ s’exprime uniquement en anglais.  Autrefois surtout frequente par les memeres du coin qui s’y donnait rendez-vous et qui y passait une  bonne partie de l’apres-midi, profitant du cafe servi a discretion, c’est actuellement surtout le repere des collegiennes et lyceennes. Elles s’y retrouvent apres leur leche-vitrines de l’apres-midi, apres une visite au game-center ou parfois souvent meme pour y faire leurs devoirs de classe le tout accompagnes d’un donuts et d’un the vert achete au distributeur voisin. Le repere aussi des jeunes mamans qui parfois ne s’y arretent que pour la vente a emporter. C’est certainement cette clientele qui aura inspire la renovation des points de vente que la marque a entreprit depuis peu. Mon cafe du jour, c’est dans un decor de cafet’ « AB prod » que je le prend.

VU A LA TV … Tiens ! Puisqu’on parle de donuts :

Apres la mode du cannele de Bordeaux puis du macaron, 2007 aura donc ete l’annee du donut dans ce pays et ce succes ont le doit a un nouvel acteur qui a fait son entree dans le tres croustillant business du beignet au Japon : L’americain Krispy Kreme ! C’est la filliale nippone du conglomerat correen Lotte qui a tout orchestre. Krispy Kreme, c’est jusqu’a trois heures de queues a Shinjuku ou jusqu’a deux heures a Yurakucho pour gouter ces donuts. Ces donuts qu’on voit si regulierement a la television, lors de programmes TV, de la pub a peine deguisee en reportages. Seulement deux points de vente ; cette rarete qui « les rend meilleurs » et qui poussent des milliers de tokyoites a faire ce deplacement oubliant qu’apres tout, ce sont les memes que ce que l’on pourrait trouver chez le Mister Donuts a deux pas !

La television au Japon … Ah quelle magnifique machines a vendre que peuvent etre les Asahi ou Fuji-terebiTBS  et consoeurs. Encore plus fort que le « temps de cerveau humain disponible a Coca-Cola » de TF1 puisque les grilles des programmes sont tres souvent realisees pour et par les marques. Beneficier de l’interet d’une chaine de television ou d’un magazine au Japon, on entre alors dans une autre dimension !

  shop-kkqueue2.jpg conso-krispyktruck2.jpg

La petite compagnie de yaki-donuts « Miel » (be happy, baked donuts) originaire de Osaka, profitera ainsi de l’engouement que connait actuellement ce produit a Tokyo. Une heure de queue a Ginza, pour de la pate a gaufre agrementee de morceaux de patate douce, de Kinako (poudre de soja) ou de the vert … Les equipes de television s’y succedent, forcement ce doit etre bon ! Pas habitue a un tel succes, le petit patron de la jeune compagnie doit faire face aux nombreuses ruptures de stock et cherche des locaux pour y implanter un atelier de fabrication automatisee, tout en s’inquietant de la perennite d’un tel engouement !

shop-mieldonuttzu.jpg

Un business qui donne le sourire chez « Miel ». Grace aux cameras de TV qui se succedent.

donuts-tv.jpg

.

Et chacun, a son echelle puisque meme le tofu-ya de Tokigawa-mura s’est lance comme d’autres dans le beignet au tofu !

conso-tofudonut.jpg

Chez Misdo, mon cafe et mon « pon de almondo » me donneront droit a une dizaine de points credites sur ma « Misdo club card ». J’ai rate l’agenda 2008 mais avec un peu de chance je pourrais peut etre avoir ce magnifique tapis de bain Mister Donuts !

Allez, pour finir, tous en coeur le refrain maison :

Hey, Mister, that’s a doughnut! Hey, Mister, that’s a Mister Donut doughnut!

Merci, a bientot, pour de nouvelles aventures torrefiees.

1 commentaire

Classé dans Coffee and cigarettes, Societe de consommation

Du tofu

shop-tofurestau.jpeg

Au Japon aussi, le commerce moderne et organise a fait disparaitre de tres nombreux petits commerces independants et traditionnels a l’instar de ces petits tofu-ya qui autrefois, etaient presents a chaque coin de rue et qui fournissaient en tofu quotidien, le quartier tout entier. Aujourd’hui, c’est donc au supermarche que l’on achete son tofu. Un peu comme nos cremiers d’antans. Ceci dit, depuis quelques annees deja, apres une severe hemoragie, on assiste a un renouveau interessant de ce type de commerce. Ainsi, certains ont reussit a  maintenir leur petite affaire en positionnant leur offre sur la qualite et en surfant sur la vague de l’authentique. Aussi, certains se sont reconvertit dans la restauration, … Oui mais en ouvrant des restaurants ou l’on ne mange que du tofu ! Et, … Ca marche ! Nous avons ete donc diner en famille dans un de ces restaurants de tofu, situe dans la ville voisine, c’etait la premiere fois : (billet gastronomique)

tofuplate.jpeg

La vente a emporter de « pains de tofu », de tonyu (lait de soja) ou de yuba (« peau » du lait de soja) ne doit plus representer une grande part du chiffre d’affaire, l’espace situe pres de l’entree etant avant tout utilise comme salle d’attente lors des jours d’affluence. Ce jour-la, avant nous, trois couples attenderont qu’une table se libere avant de manger du soja sous toutes ses formes.  

Steak de soja, facon « hamburg », « kara-age » de tofu (beignets), « korokke » de tofu (croquettes), salade de …? Tofu ! (bravo) Non present sur l’image tofu aux zestes de yuzu et bouilli de legumes.

Donc ? Interessant, mais pas transcendant. Quel dommage d’y avoir ete en voiture. Je n’aurais donc pu tester la selection de nihon-shu specialement choisie pour aller a merveille avec la carte (qu’ils ont ecrit sur le menu) Le « cheese-tofu cake » etait un peu ecoeurant mais dans l’ensemble, pour un prix assez modique, c’etait sympa. L’architecture neo-japonaise associant materiaux modernes (murs en beton) et decoration « zen » est plebiscitee par ce type de maisons mais, … J’y retournerais bien volontier, ne serait-ce que pour faire decouvrir a la famille ou aux amis qui me rendraient visite dans le coin, le tofu japonais.

tofu-fujiminotowermini.jpg

ci-dessus, l’entree du petit restaurant au pieds des tours chics et modernes d’habitation de la ville.

RETRO-(lien)BLOG : Respire #2 ! (ou on y parle de cette petite usine de tofu)

2 Commentaires

Classé dans Autour d'un plat

Respire ! (No2)

ogose-respire.jpg

Le 15 avril dernier, … Nous etions alles respirer le bon air de la montagne a Ogose, situe dans notre cher departement de Saitama. Et bien, le 4 mai dernier (vendredi), comme j’avais conge, on a remit ca … Direction Ogose donc a nouveau ! En fait j’adore ce coin, qui n’est pas trop trop loin de la capitale mais qui offre une sensation de veritable eloignement. pour ceux qui connaissent, un peu comme Takao ou Okutama en beaucoup moins frequente. Si je peux, j’acheterais bien une bicoque dans le coin avec un p’tit bout de terrain et je cultiverais des poireaux et des patates … Cette fois-ci, nous y sommes alles a six ! En plus de nous trois, Keiko, Yamashita ( Mais si ! L’ami de Noriko qui avait offert une PSP a Lumika lors d’une soiree !!) ainsi que Leo, qui fait un bref passage au Japon, (ami d’une amie de Noriko). Pour l’occasion et surtout vu le nombre que nous etions, on avait loue un wagon qui en jette ! J’ai enfin pu conduire une voiture equipee d’un « car-navi » … Presque indispensable dans ce pays.

Ci dessous : Certes, mon « car-navi » habituel est large et se plie, celui que j’ai teste est bien plus pratique

auto-kaminavi.jpg auto-nissannavi.jpg

En fait, c’est une voisine qui nous avait donne envie de retourner a Ogose. Elle nous avait parle de cette petite fabrique de Tofu, sise a Tokigawa-mura dont la production etait merveilleuse… A deux pas des montagnes, … En fait, elle etait bien differente de ce que Noriko et moi imaginions. C’etait plutot une petite fabrique moderne et surtout, tres frequentee, surtout par des seniors en quete de produits naturels ! Ceci dit, le tofu etait bon, tout comme la glace au tofu !

ogose-tofu.jpg ogose-tofusoftcream.jpg

ogose-tofufactory1.jpg

Vu qu enous etions parti a la mi-journee, apres l’heure et demi de route, la pause soba-udon a l’arrivee, nous n’avons finallement pas eu beaucoup de temps pour marcher dans la montagne. Juste eu le temps de regarder la grosse et la petite cascade. Juste eu le temps de grignoter des poissons de riviere dans une « pecherie », des « masu » et des « iwana » grilles.

ogose-takiaka.jpg ogose-yakisakana.jpg

… Juste le temps de decouvrir quelques curiosites locales, comme ce « manneken-pis » en plein sous-bois montagnard !

ogose-mannekenpis.jpg

On aura cependant eu le temps, apres avoir rendu la voiture, de se faire un petit « yaki-niku » (viande grillee) ou je testerais pour la premiere fois « reba-sashi » ou, le foie de boeuf cru … Un vrai bonheur !

shop-yakiniku.jpg cuisine-sashimgyuireba.jpg

Bon, la prochaine fois, qu’on va dans la nature, on change de coin … Hein ?

7 Commentaires

Classé dans Autour d'un plat, CartePostale, Petit Quotidien Nippon