Archives de Tag: sushi

Composition florale (2)

Un instant(ané) s’il vous plaît …

 

Tekka maki et « aux petits légumes »; composition florale:

4 Commentaires

Classé dans un instant-ané- s'il vous plaît

Chez Kura-zushi

Aujourd’hui, c’était jour de congé. Aujourd’hui ce sera Kura-zushi !

Je pense à ce blog d’une journaliste établie à Tokyo qui avait vanté dans un de ces billets (de son blog) la qualité de vie dans l’Archipel. Elle ne comprenait pas ces statitistiques qui expliquaient que les Japonais n’avaient toujours pas retrouvé le moral malgré une reprise économique significative. J’aurais pu envier son statut et sa liberté mais ces écrits étant si souvent à côté de la plaque qu’il n’en était rien en fait. Je pense à tous ces petits cons jeunes qui laissent leurs traces dans ces forums dédiés au Japon et à sa culture : Ses manga, son animation, sa technologie et puis ses temples parce qu’il faut bien et puis parce que quoi d’autres ? Sur « le Japon.fr » aussi, et ces commentaires récurrants « Je veux vivre au Japon, balayer, faire la plonge, faire des métiers qui n’existent pas mais, vivre au Japon !

L’unique jour de repos de la semaine, je voulais le passer avec Lumika. Rien que tous les deux. Je lui avais promis de l’emener manger des sushi dans un endroit rigolo. Nous avons donc été chez Kura-zushi, un kaiten-zushi, … Un restaurant de sushi à comptoir tournant organisé en chaine. Ca tombe bien, actuellement ce sont les vacances d’été au Japon aussi et son cours hebdomadaire de piano n’est qu’à seize heures, après on ira au game center, manger une glace aussi peut-être.

Parce qu’à la maison, c’était sushi-ya (*) durant plus de trente ans, jusqu’à ce que Teruko se décide de passer la main. Un repas au kaiten-zushi, voilà bien une sortie qui ne pouvait intéresser que nous deux et qui faisait de nous, des complices, cela faisait longtemps ! Faire fis des sacrilèges et s’en mettre plein la panse pour pas cher même si, c’est vrai que c’est pas toujours super bon. Surtout lorsque autour des sushi au thon, à l’oursin, à la seiche se glissent sur le tapis mécanique quelques horreurs comme ces sushi salade de mais-mayo,  steak haché ou encore chiken-zushi. Kura-zushi était en fait une découverte pour moi. Je mange de temps en temps dans ces petits kaiten-zushi ou est présent un vrai itamae dont les sushi sont, selon les établissements, parfois plutôt bons. Un gros kaiten, c’etait une première !

(*)Sushi et Asahi Sushi d’Automne Les sushi o-shougatsu – etc …

Et il faut dire que l’on s’est bien amusé tous les deux, à commander nos sushi non présent sur le tapis à l’aide de l’ecran tactile disposé au dessus de notre table. A regarder l’animation jouée sur ce meme écran annoncant l’arrivée de notre commande sur le tapis ou encore, à attendre la roue de la chance nous permettant de gagner un jouet dans une capsule.

 

 » Bon ! La prochaine fois, on se fait un yaki-niku ! Ok ?

Certainement tres rapidement même, on ira se manger de la viande grillée, dans un restaurant rigolo organisé en chaine, tous les deux. Parce qu’il faut que je prenne une journée dans la semaine pour renouveler mon visa qui expire le mois prochain. Parce que, je … Je ne peux pas rentrer je crois !

 

12 Commentaires

Classé dans Autour d'un plat

Sushi on the go

 

 

 

13 Commentaires

Classé dans un instant-ané- s'il vous plaît

Autour d’un plat : Suki-yaki

cuisine-sukiyakiga.jpg 

O-Shogatsu se termine. Cette annee, je n’aurais donc pas ete offrir mes services au sushi-ya, comme je le faisais jusqu’alors. J’ai profite en fait des deux petits jours de conges dont j’ai beneficie pour … « Ah qu’il est bon de ne rien faire »  mais alors, rien du tout et cela m’a fait du bien. Si ce n’est, travailler un peu sur l’ordinateur, ecrire quelques cartes de voeux afin d’entretenir ses relations, ou d’effectuer quelques petites courses  … Et puis voila.

Durant ces deux petits jours de repos, je suis passe tout de meme le soir au restaurant pour y recuperer Noriko ( qui y travaillait ) et Lumika ( qui y jouait avec les enfants de Masashige, l’Itamae ). La, j’en profitais pour prendre une petite biere avec tout le monde que l’on accompagnait de quelques morceaux de thon gras en sashimi. Des morceaux, des « chutes » qui n’auraient pu etre utilises pour confectionner des sushi pour les clients car trop petits ou d’aspects « non-conformes ». Le soleil s’etant couche depuis quelques heures deja,  il fasait plutot froid dehors. A l’interieur, seul, le petit poele a petrole ne suffisait pas a rechauffer le visiteur que j’etais, occupe a contempler tout ce petit monde s’activant autour des dernieres taches de la maison. Une odeur forte de riz vinaigre et de poissons planait en ce lieu, temoin olfactif d’une intense et inhabituelle activite dans ce petit restaurant de quartier.

« – Oui, mais autrefois, on etait deux fois plus nombreux a s’activer autour des commandes des clients. Le telephone n’arretait pas de sonner ! Jusqu’a la bulle en fait !

Expliquait Teruko, aujourd’hui il faut cohabiter avec les sushi en pack des rayons des supermarches voisins et surtout avec les kaiten-zushi, ces restaurants ou les sushi a environs 100 yen les deux pieces y defilent devant le client.

Les enfants descendaient de l’etage superieur y abandonnant leurs jeux pour se joindre aux adultes qui s’appretaient a trinquer. AsahiSapporo ou Kirin, chacun y avait rempli son verre de sa biere preferee.

  » -Ce soir on mange tous ensemble ici »

Avait lance Teruko. La porte du restaurant etait ferme, on avait installe sur le comptoir de quoi faire un magnifique suki-yaki !  

cuisine-sukiyplat.jpg cuisine-sukiytamag.jpg

 Des legumes (shiitake, chou chinois, feuilles de chrysantemes) du tofu et de fines tranches de viandes qui cuisent dans un bouillon a base de sauce soja, de sucre, de mirin et de sake.  Le tout que l’on trempera dans du jaune d’oeuf.

cuisine-sukiyaki.jpg

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Autour d'un plat

Super gras

cuisine-saumongras.jpg

Peche au large de Hokkaido, c’est d’un magnifique saumon sauvage dont sont extraits ces quelques sashimi. Attention, … Non non non non ! Pas n’importe quel saumon sauvage ! Encore plus rare puisqu’il s’agit d’un saumon sauvage super gras ! Qu’on en trouve un sur dix mille de cette qualite ! Que L’on me dit ! (Ah ?)

 « – Roban c’est la premiere fois que tu manges un saumon de cette qualite »

En tout cas, c’est le cadeau d’un client du restaurant de Teruko qui a debourse 60 000 yen pour la bete. C’est vrai qu’il etait bon ce saumon rare et super gras.

Poster un commentaire

Classé dans Autour d'un plat

Oooh ! Rhaaa- !

 

 

Ce samedi là, le patron m’a gracieusement offert mon après-midi (merci patron) ce qui m’a permis de quitter mon travail sur le coup des 15 heures. J’ai ainsi pu trainer un peu, et profiter de cette merveilleuse journée pour flaner qvqnt de prendre la direction du bercail.

Et puis en sortant de la gare, oui cette gare qui dessert mon domicile, d’où il ne se passe, jamais rien tout du moins pas grand chose habituellement. Sur la grande avenue, d’habitude deserte – parce qu’en construction depuis … Plus de dix ans – je me retrouvai face a des dizaines de bioman (biomen ?) poussant d’horribles cris de guerre ! (le tout sur de la musique electro, voila le tableau est complet )

haut-parleur1.jpeg


yosakoi-bioman.jpeg  yosakoi-bioman2.jpeg
yosakoi-flag.jpeg  yosakoi-kasajpeg.jpg

Apres quelques mètres, je finis tout de même par comprendre qu’il ne s’agissait en fait, pas de costumes de super-heros nippons mais que tous ces jeunes gens participaient en fait a un Yosakoi matsuri. Un Yosakoi matsuri qui n’est pas comparable avec l’original, celui de Kochi (Shikoku) bien qu’il s’agisse la aussi d’une parade. Des groupes amateurs venant des environs, presentent leur travail en dansant sur de la musique electro sur laquelle on devine assez facilement des sonorités d’origines nippones. C’était assez sympa, seulement il y avait un type qui criait sans cesse dans un micro des … « Oooohwaa – ARaaaaaaa » ce qui était au final assez pesant … En même temps, cela est peut etre propre au Yosakoi !?

 

Noriko et Lumika m’ayant en fait précédé à ce matsuri, je les ai retrouvé par la suite au restaurant de Teruko pour quelques sushi, … 

matsu-machan21.jpeg  matsu-machan1.jpeg

… Puis quelques huitres, de la bière et du Shochu

matsu-kaki1.jpeg  matsu-imoshochu1.jpeg

… Bref que du bonheur ! Alors après, repus, j’ai poussé a mon tour des …
matsu-nori1.jpeg 

Ouh, des WAaaah et des Rhaaah !

Poster un commentaire

Classé dans Petit Quotidien Nippon