Archives de Tag: Carrefour

autour d’un plat : Cheese fondue

Ce jour-la, c’etait repos. Les premieres chaleurs ont reellement fait leurs apparitions. Des envies de cuisines estivales. Brochettes d’agneau et Cotes de Provence rose ? Salade de Feta et huile d’olive ? Mozzarella et tomates ?  Non, Noriko a envie de Taboule. Petite sequence nostalgie, on ira passer la matinee chez Carrefour, du moins ce qu’il en reste. Depuis le rachat en 2004 (?) de ses 8 points de vente Japonais par le gourmand groupe local Aeon, on y trouve encore l’enseigne, l’agencement, l’ambiance et surtout de l’eau minerale Carrefour, du gros sel de Guerande « reflet de France » ou encore du couscous a la marque « 1 ». Le couscous le moins cher de la region me semble t-il.  On etait parti pour faire un taboule, ce soir ce sera cependant une fondue suisse ou cheese fondue comme cela se dit par-ici.   

Le set a fondue et ses accessoires au prix incroyable de 1600 yen, c’etait chez Carrefour ces temps-ci. Dans deux jours il fera plus de trente degres, couple a un taux d’humidite exceptionnel. Voici encore un truc qui ne sortira plus de son rangement pendant plusieurs mois et qu’on oubliera peut-etre meme jusqu’a son existence, la saison froide venue ! Je crois bien que Noriko souhaitait faire quelque chose d’un peu particulier ; c’etait aussi l’anniveraire de notre mariage.

Je flanerai dans les allees de ce grand supermarche que l’on appelle encore « supermarche de France » a la recherche de quelques sensations oubliees et de quelques produits qui font partie de ma culture. Oh ! Ici, l’odeur du poulet grille au rayon rotisserie. Ah ! Et la, les packs d’eau minerale.  Je ne trouverais pas ce vin de Savoie qui aurait ete parfait avec cette specialite fromagere. Il y manquera aussi ces gens poussant des chariots « family size » de courses pour la semaine, le prospectus de la semaine en main. Je m’arreterai quelques instants a observer ces deux quinquagenaires au rayon charcuterie libre-service, veritable professionnelles du tsumehodai ! Une promo dont raffolent les Japonais : Un produit en vente en libre-service a un prix unique par sachet plastique. Le but du jeu, etant de remplir le sac au maximum. ce jour-la, le sac de saucisses etait a 500 yen. Un peu plus loin une cliente tente de faire entrer une sixieme tomate dans son sac pret a exploser qui je l’espere, a prevu de faire du coulis de tomates. Cette meme scene, egalement avec les kiwi, les oranges et presque tous les produits frais du magasin. Je crois bien que le Carrefour de Sayama a fait de bonnes affaires ce jour-la.

 

Le soir venu, Lumika aura le droit apres le diner et parce qu’elle n’a pas trainer a faire ses devoirs ; d’ouvrir son Jumbo pack de Hanabi, pour quelques mini feux d’artifices devant la maison. Les premiers de la saison. Finallement on s’y mettra tous a jouer avec ses jets de lumieres. Restait plus qu’a digerer la fondue.   

 

6 Commentaires

Classé dans Autour d'un plat