La gourcieux

 

minipo-gourcieux

 

Ah quel exotisme ! Vous vous rendez-compte, tout ce que cela peut évoquer ? L’ambiance d’une place de marché et ses commercants ambulants, un poulet grillé, des pommes au four, du fromage de chèvre et quelques légumes, un tour chez le caviste et un petit Chinon qui s’entendra bien avec le poulet ; quelques tracts récoltés au passage puis l’apéritif que l’on prend au café de la dite-place, les copains que l’on retrouve,

 » – Michel, un Ricard s’te plaît ! Tu bois un coup ? … Ah, deux Ricard  ! »

Ne pas oublier le pain, les bras chargés, retour à la maison, …

Et oui ! Alors au Japon, quoi de plus dépaysant sous ces latitudes que ces petits instants simples et pourtant si agréables à vivre. Une place de marché avec, … Tiens par exemple, une gourcieux en son milieu ! 

C’est donc cet art de vivre qui aura inspiré les cadres de chez Tokyo-Metro pour la conception du centre commercial Echika à Ikebukuro, inauguré le 26 février dernier. Echika, un mix entre « eki » (station, gare) et « chika » (sous-sol) faisant aussi référence à ces « depaa-chika« , ces commerces en sous-sol des grands-magasins nippons. Echika, ou l’art de transformer des couloirs de correspondances – nouvellement créés depuis l’inauguration de la ligne de métro Fukutoshin – en « mini mall » souterrain. Un petit centre commercial, départementalisé en plusieurs thèmes : « Espace pause » (services et restaurants) « Espace mode » (boutiques et accessoires) « Passage de métro » (mini corners) et enfin, « Place de gourcieux marché  » (commerces alimentaires) 

Des millions et des millions de yens d’investissement, des couloirs de correspondance aux allures de rues commerçantes de centre-ville de chef lieu de canton, … Et une question demeure : Qui et surtout où, ont-ils été cherché ce nom pour leur espace alimentaire ; « Gourcieux marché » (gouloushyouu malouché) qui certes ne pourrait être que d’inspiration française mais même prononcé en japonais, c’est pas joli !  

 

 

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Societe de consommation

4 réponses à “La gourcieux

  1. fasa

    La question est : qu’est ce qu un gourcieux marche ??????

  2. Pav

    Ca viendrait pas de « gracieux » … a tout hasard.

    • Pav : Je ne sais pas d’ou cela peut bien venir en fait. Par contre, j’imagine tres bien la reunion de presentation faite par le cabinet de design-marketing (si celui-ci ait existe) qui a vendu le concept a Tokyo-Metro, j’imagine bien cette reunion mais je me demande quelles ont pu etre les motivations qui ont donne ce nom la !

      Tiens Fasa, cela faisait un bail dis !

  3. varan

    C’est amusant, j’ai pris exactement la même photo lorsque je suis passé devant cette pancarte à Ikebukuro.
    Et je me suis dit que ça devait certainement venir d’une déformation orale de « Place de la Bourse, Vieux marché ».
    De bons souvenirs en tous les cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s