Le Fumikiri de Fujimishi

image2207

« – Ca va, vous arrivez de comprendre l’annonce de les hauts-parleurs ? »

« – Euh … Oui bonjour madame, oui-oui, je comprends qu’aujourd’hui, c’est donc plutôt tranquillement que je me rendrai au travail puisqu’aucun train n’est prévu avant midi ! »

« – Je vous connais, vous venez de temps en temps à la bibliothèque, n’est-ce pas ? Je suis bibliothécaire. Je vous ai déjà vu là-bas. »

« – Ah ? Enchanté ! Oui en effet mais de temps en temps seulement. »

Le bordel ! Quand tout va de travers, il n’y a que ça de vrai pour favoriser les relations humaines. Quelques mots échangés devant la ligne de franchissement en compagnie de la bibliothécaire. Quinze minutes en sa compagnie ; à présent moins de deux heures d’attente et toujours pas de bus de substitution. Pourtant la compagnie de chemin de fer qui exploite cette ligne transportant des milliers d’employés sur Tokyo exploite également une dizaine de lignes de bus. Aucun véhicule ne sera pourtant affrété jusqu’à la gare situé au-delà de l’accident. Nous saurons nous contenter des excuses maintes et maintes fois répetées par les agents d’astreintes.   

image2211

Personne ne s’est jeté sous un train aujourd’hui. Aujourd’hui, il s’agit d’un accident de passage à niveau, pas très loin d’ici. D’ailleurs entre deux annonces d’excuses mielleuses on peut entendre ces hélicoptères des télévisions tournoyant dans le ciel voisin pour le news-live du jour :

FNN (Fuji news network)

« – Dîtes-moi madame, comment saviez vous que j’étais Français ? C’est bien la première fois que l’on m’adresse la parole directement en français et je dois dire que j’ai été très surpris ? »

« – Ah, non ? Vous êtes Français ?? Ooh ! Quelle chance, j’adore parler le français mais il n’y en a pas beaucoup de ce côté-ci n’est-ce pas, je pensais que vous étiez italien ou espagnol voire turque … « 

« – … ? Ah … Oui … »

 

image2205

Shoganai ne !

image2210

 

Dans la même série :

Le Fumikiri de Tokiwadai

 

« – Ah Ah ! C’est madame Ito avec qui tu as bavardé ce matin, en effet, elle travaille à la bibliothèque où les habitués la salue en français. D’ailleurs, elle parle français avec tout le monde ! »


Advertisements

5 Commentaires

Classé dans Densha de go !, les gens, Les gros titres

5 réponses à “Le Fumikiri de Fujimishi

  1. Alex

    T’as /ou t’es une tête de Turc, Roban ??

  2. N

    Amusante anecdote : )
    Comme quoi les blocages délient les langues…

  3. Oui comme quoi, … n’ayons pas peur des mots : Le bordel delie les langues ! Dans ce pays, Alex, j’ai une tete de tout ! Je suis a la fois : Bresilien, Croate, Italo-portugo-espagnol (mais en France aussi souvent) , Turc, Pakistanais (le pire c’est quand ce sont des Pakistanais qui te posent la question !) Iranien, et je dois en oublier … Mais au final, cela ne me derange pas !

  4. Mois généralement je dis « Juif errant », mais c’est un peu misère à expliquer.

  5. jibeem

    Le plus fort, c’est le journaliste sur les lieux de l’accident qui a pour calepin un ordinateur portable (voir la vidéo de FNN). C’est tellement plus pratique !…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s