Un ete a Tokorozawa (2)

Un ete a Tokorozawa, deuxieme ! la veille nous nous etions casses le nez devant les portes fermees du Tokorozawa aviation museum. Ce jour-la, cela ne saurait etre cette pluie torrentielle qui avait innonde les acces aux musee,  cela n’aura pas ete non plus ces eclairs et les grondements du ciel qui ont rythme la dizaine de kilometres qui nous separe du lieu, qui allait une nouvelle fois nous empecher de visiter ce petit musee dedie a l’aeronautique locale.

Car c’est ici a Tokorozawa (sis a Saitama) qu’a ete cree le premier aerodrome japonais, c’etait en 1911, sous l’impulsion d’un, un certain Togugawa qui obtint son diplome de pilote en France. Ce meme Tokugawa dessina et construisit le premier aeronef nippon. L’aerodrome de Tokorozawa fut en activite jusqu’a la fin de la seconde guerre mondiale puis devint une base US, jusqu’en 1974 avant d’etre sauve de l’oubli par le departement de Saitama et la volonte de benevoles qui font fonctionner le site.  

Le musee retrace l’histoire de l’aerodrome, l’histoire de l’aviation japonaise et celle de l’aviation en general. Despuis les freres Mongolfier jusqu’aux avions de lignes modernes. Quelques simulations de pilotages d’appareils pour les enfants, de vrais avions que l’on peut toucher dans le hall principal, quelques experiences sur l’aerodynamisme, le role de l’air etc  et ce jour-la, un peu a l’ecart mais dans le hall principal d’exposition tout de meme, une exposition temporaire sur les … dinosaures, … Ah ?!

  

En fait, cette deuxieme visite a Koku-koen (ce parc ou est situe ce musee) a surtout ete motivee par l’achat d’un deuxieme poisson rouge pour le petit aquarium qui est dans l’entree. Il y a un rayon animalier bien fourni au Super Viva Home, la grande surface de bricolage voisine. Ainsi que quelques stylos pour Noriko et ses dessins dans le mall adjacent. 

Sur le chemin du retour, avant de faire un crochet au Super Viva Home, nous avons ecoute un tube suedois dans l’autoradio,

la pluie avait cesse, le soir venu nous avons mange un yaki-niku a la maison. 

Advertisements

1 commentaire

Classé dans CartePostale

Une réponse à “Un ete a Tokorozawa (2)

  1. yosh'

    un yaki-niku, hmmmmmmmmmm sinon, je suis pas trop fan des avions, si ce n’est celui qui m’emmène au Japon 😉

    pas mal la chanson !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s