Archives mensuelles : juillet 2008

Taspo-bus

Commence a faire chier c’thistoire de carte ! ou, si tu ne viens pas a Taspo, Taspo viendra a toi mon petit ! Dites, on en est a combien de possesseurs de cartes la ? 

10juillet, Shinjuku-Est vers 15h30.

1 commentaire

Classé dans Societe de consommation

autour d’un plat : Cheese fondue

Ce jour-la, c’etait repos. Les premieres chaleurs ont reellement fait leurs apparitions. Des envies de cuisines estivales. Brochettes d’agneau et Cotes de Provence rose ? Salade de Feta et huile d’olive ? Mozzarella et tomates ?  Non, Noriko a envie de Taboule. Petite sequence nostalgie, on ira passer la matinee chez Carrefour, du moins ce qu’il en reste. Depuis le rachat en 2004 (?) de ses 8 points de vente Japonais par le gourmand groupe local Aeon, on y trouve encore l’enseigne, l’agencement, l’ambiance et surtout de l’eau minerale Carrefour, du gros sel de Guerande « reflet de France » ou encore du couscous a la marque « 1 ». Le couscous le moins cher de la region me semble t-il.  On etait parti pour faire un taboule, ce soir ce sera cependant une fondue suisse ou cheese fondue comme cela se dit par-ici.   

Le set a fondue et ses accessoires au prix incroyable de 1600 yen, c’etait chez Carrefour ces temps-ci. Dans deux jours il fera plus de trente degres, couple a un taux d’humidite exceptionnel. Voici encore un truc qui ne sortira plus de son rangement pendant plusieurs mois et qu’on oubliera peut-etre meme jusqu’a son existence, la saison froide venue ! Je crois bien que Noriko souhaitait faire quelque chose d’un peu particulier ; c’etait aussi l’anniveraire de notre mariage.

Je flanerai dans les allees de ce grand supermarche que l’on appelle encore « supermarche de France » a la recherche de quelques sensations oubliees et de quelques produits qui font partie de ma culture. Oh ! Ici, l’odeur du poulet grille au rayon rotisserie. Ah ! Et la, les packs d’eau minerale.  Je ne trouverais pas ce vin de Savoie qui aurait ete parfait avec cette specialite fromagere. Il y manquera aussi ces gens poussant des chariots « family size » de courses pour la semaine, le prospectus de la semaine en main. Je m’arreterai quelques instants a observer ces deux quinquagenaires au rayon charcuterie libre-service, veritable professionnelles du tsumehodai ! Une promo dont raffolent les Japonais : Un produit en vente en libre-service a un prix unique par sachet plastique. Le but du jeu, etant de remplir le sac au maximum. ce jour-la, le sac de saucisses etait a 500 yen. Un peu plus loin une cliente tente de faire entrer une sixieme tomate dans son sac pret a exploser qui je l’espere, a prevu de faire du coulis de tomates. Cette meme scene, egalement avec les kiwi, les oranges et presque tous les produits frais du magasin. Je crois bien que le Carrefour de Sayama a fait de bonnes affaires ce jour-la.

 

Le soir venu, Lumika aura le droit apres le diner et parce qu’elle n’a pas trainer a faire ses devoirs ; d’ouvrir son Jumbo pack de Hanabi, pour quelques mini feux d’artifices devant la maison. Les premiers de la saison. Finallement on s’y mettra tous a jouer avec ses jets de lumieres. Restait plus qu’a digerer la fondue.   

 

6 Commentaires

Classé dans Autour d'un plat

No excuse

Ah ! Si au moins il y avait L’Inspecteur Derrick qui passait a la tele au Japon … J’aurais pu ecrire un post rigolo avec ce superbe velo Junior de type Tout-Terrain en aluminium, en illustration !

Mais il n’y a pas Derrick a la tele au Japon ! Ah aujourd’hui c’est Tanabata !

1 commentaire

Classé dans un instant-ané- s'il vous plaît

Bouquet de saison

Le tsuyu touche à sa fin et quelques journées chaudes, égaieront tout le week-end de ses 33 degrés humides à souhait, enregistrés à Saitama. Ceci nous rappellant, les joies des étés nippons a venir.   

1 commentaire

Classé dans Four Seasons, meteo

Les coussins de la Yamanote

La mythique ligne circulaire Yamanote. Quais 5, 6 et 7 de la gare d’Ikebukuro. C’est ici, entre autres,  que s’effectuent les changements d’equipes. Les conducteurs et les shasho (*) attendent chacun a l’extremite du quai, l’un en tete, l’autre en queue pour remplacer leurs collegues respectifs. 

Je me plais a observer leur ballet ; leurs salutations et la rapidite avec laquelle ils doivent prendre le relais et puis, … Et puis je remarque que chaque conducteur de la Yamanote se presente sur le quai arme d’un accessoire personnel, visiblement indispensable durant leur service. Un, coussin ! Visiblement non-fourni par la societe, la compagnie de chemins de fer JR-East. Il sera leur compagnon de voyage. 

 

« – Bon, allez salut ! Bon courage, moi je rentre ! »

8 Commentaires

Classé dans Densha de go !

Apres la classe

C’est un petit poisson noir, au nom de Swimy qui a pour amis des petits poissons rouges. Lui, il est noir. C’est parce qu’il peut nager tres vite qu’il echappa a l’attaque d’un ban de thon (Germon ou Albacore, peu importe) contrairement a ses compagnons qui eux furent devores. Swimy partit a la recherche de nouveaux amis et ceux qu’il rencontra, tetanises par la peur, refusaient de quitter leur abri sous-marin. Swimy qui, en plus d’etre excellent nageur, etait particulierement intelligent. Ainsi, il organisa une parade permettant a tout ce petit monde de quitter cet endroit devenu bien trop dangereux depuis que les thons (qui de toute facon, finiront dans mon assiette) trainaient dans ces lieux. Alors, il rassembla tout ses amis afin de constituer une enorme creature marine dont leurs predateurs ne se risqueraient pas a attaquer. Swimy, en serait l’oeil, l’oeil noir !

« – Vous sortez a present votre cahier de lecture, dans une colonne : vous decrivez  les thons, dans une deuxieme : les poissons rouges et enfin dans la troisieme colonne : Swimy, vous avez jusqu’a moins le quart »      

 

Re-belote, apres le cours de mathematiques, c’est au cours de lecture que nous, parents d’eleves etions convies par Sakai-sensei, qui une nouvelle-fois avait sorti son joli tailleur pour l’occasion (et des baskets Nike aussi, mais bon !). Pendant que les enfants de deuxieme annee d’ecole elementaire (CE1 ?) planche sur leur devoir sur table, pendant que Mme Sakai passe dans les rangs les bras dans le dos a regarder au-dessus des epaules des enfants, pendants que les mamans chuchottent dans la fond de la classe ; je sors me promener dans les couloirs de l’ecole, notament pour y voir d’un peu plus pres la decoration que les enfants ont fait pour  Tanabata.

Je m’arreterai quelques instants devant un poster de sensibilisation aux gestes a effectuer dans l’enceinte de l’ecole, en cas de tremblement de terre. Des tables, des chaises, un tableau noir, le bureau de l’enseignant et eventuellement du materiel audio-visuel. Rien de bien different de l’ecole ou j’apprenais a compter et a lire tout jeune si ce n’est, ce petit coussin sur lequel s’assoit chaque eleve de la classe et dans lequel est rangee et pliee une protection pour la tete en cas de seisme important.

Il est l’heure de ranger ses affaire dans son « landecel », de visser sa casquette jaune sur la tete, de faire silence puis de saluer son professeur, la classe est terminee. C’est aussi aujourd’hui, que les parents sont pries de debarasser le balcon du plant de tomate que chaque enfant a fait pousser en cours de « sciences de la vie ».  

« – merde, il est ou son plant de tomate ! »

Lumika veut aller jouer au parc avec Mone-chan, Noriko a une reunion avec quelques parents. Bon-bon-oui-ok j’irais aussi au parc avant d’aller faire des courses pour ce soir. Aujourd’hui je suis de repos, aujourd’hui, c’est moi qui est de cuisine. Je regarderai ainsi, les enfants jouer avec le robinet d’eau potable, avec la mare qu’ils ont fait avec le robinet d’eau potable, avec la piscine qu’ils ont realise pour les fourmis, parce que c’est vrai qu’il fait chaud a present.   

 

Ah !! C’est l’heure, il est deja 17 heures ! On s’est drolement bien amuse hein !Mone-chan reprendra son velo pour rejoindre sa maman qui l’attend a la maison, comme chaque jour. Nous, on ira donc chercher du tofu, des cotelettes, et puis … Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire ? Oh des glaces !?

3 Commentaires

Classé dans Les enfants

Taspo-fiasco ?

Ca y est, c’est fait ! Depuis le 1er juillet 2008 minuit, seuls les porteurs de la carte RFID « Taspo » peuvent desormais acheter leurs cigarettes dans ces milliers de distributeurs automatiques present sur le territoire japonais. On en parlait deja, il y a un peu pres un an, dans ce journal

 « – Attention ! Derriere vous !!! »

 Ces possesseurs de ce tabako-passpoto qui etaient estimes au 1er juillet a … 22% ! Waaa ! Si la situation n’evolue pas dans le sens espere par les initiateurs de cette carte, je pense bien que l’on pourra appeler cela un Fiasco ! J’avais deja fait ma petite enquete aupres d’amis et de collegues accrocs au tabac. Dans mon entourage, personne n’a fait les demarches necessaires pour se munir de cette carte.

Apres les succes phenomenaux de ces cartes sans contacts (IC cards) a l’instar des cartes de transports (et p.e.l.) « Pasmo/Suica » ; des portes monnaies electroniques « Edy, Nanaco, Quicpay » etc, des cartes de franchissements des peages autoroutiers « ETC », … J’ai bien du mal a croire a un retournement de situation quant au futur de Taspo. Cela, finallement peut meme preter a sourire. En effet, depuis l’arrivee de cette carte hi-tech, petit concentre de technologie, des millions de Japonais n’ayant plus acces a la vente automatique retdecouvrent desormais la vente traditionnelle en retrouvant le chemin du conbini mais aussi du petit debitant de tabac qui se contentait jusqu’alors de faire acte de presence dans sa guerite, apres avoir rempli ses distributeurs automatiques travaillant pour lui. La vente des cartouches quant a elles, etaient souvent l’affaire des supermarches et depuis le 1er juillet, de grandes pancartes signalent aux clients qu’ici ; vous pouvez desormais acheter vos cigarettes au detail ! 

Tout ceci, n’est guere etonnant au final. Les Japonais ne sont pourtant pas reticents aux nouvelles applications liees a la technologie. Mais, a force de marteler durant des annees que le tabac c’est mauvais et lancer une carte dediee a son achat en demandant de joindre a toute demande, la copie d’une piece d’identite c’est peut etre pas malin !

Avant de lancer Taspo, pour que les jeunes renoncent a fumer leurs premieres cigarettes, ils auraient pu imaginer d’autres scenari, comme, comme, tiens ! Par exemple, …  

 

 

Illustration : sortie Est gare de Shinjuku, evennement marketing de « Norton Symantec » fin juin 2008.

1 commentaire

Classé dans Societe de consommation