Bon odori

Au fil des saisons. C’est l’été. L’air s’est légèrement rafraîchi, une petite brise et tout le monde dehors !

Les moustiques font désormais à nouveau parti du quotidien et en soirée, lorsque le soleil commence à se coucher, eux ils se réveillent ainsi si l’on veut un tant soit peu, un sommeil tranquille, il faut bien se rappeler leur existence et fermer portes et fenêtres. Les glaces à l’eau, sont en nombresuffisant dans le congélateur, le mugi-cha se boit toujours bien frais. Le bruit des moteurs des climatiseurs se mêlent aux sons des différentes sortes de cigales en journée, puis des grillons en soirée, on s’est depuis longtemps habitué à la cohabitation. Les enfants partent a la chasse aux papillons ou promènent leurs scarabées dans leur vivarium portable en plastique acheté au 100 yen shop du coin, ce sont aussi les vacances d’été.  

Et ce plant de tomates ? Veuillez illustrer son évolution. C’est un des devoir d’été de Sakai-sensei

 

C’est aussi l’époque des feux d’artifices et des matsuri. D’ailleurs, hier matin ils étaient nombreux, comme chaque année à la même époque, aux préparatifs du petit matsuri du quartier qui se déroulera sur le petit terrain de la salle commune No 6, samedi prochain.

 

Ce lundi 28 juillet, j’aurais été aussi faire ma demande de renouvellement de visa, celui-ci arrivant à expiration dans le courant du mois prochain. Ah ce que je déteste ce genres de démarches administratives ! Ce n’est pas tant, d’avoir à se déplacer jusqu’au centre administratif des étrangers de Kita-Yono, a l’autre bout de Saitama ; ni d’avoir à perdre plusieurs heures assis sur une banquette de salle d’attente à surveiller le « compteur d’appel », que je deteste. A ce propos, c’était presque aussi long qu’à la sous prefecture de l’Hay-les-Roses, lorsque j’avais accompagné Noriko, pour l’obtention de sa carte de sejour, il y a de cela, huit ans déjà. Non, ce que je déteste, c’est d’avoir à reunir tous ces papiers, ces certificats, ces attestations, … Et de répondre à la question ; 

« Pourquoi désirez vous prolonger votre visa ? »

Et bien, pour pouvoir vivre avec ma famille je crois ! Fruit du hasard, dans la salle d’attente du bureau des etrangers, sur l’écran de télevision, il y passait un documentaire de la NHK sur le peuplement de la planète par l’homme et ses migrations ! Amusant. Je recevrais par courrier, une réponse à ma demande de prolongement de visa au Japon d’ici une à deux semaines.

En attendant, …

Le soir venu, après le diner, nous avons tous été dans la salle commune du quartier, la shukaijô N° 6, pour revoir quelques chorégraphies de bon odori, … Je vous le disais, samedi prochain, c’est le matsuri du quartier ! Allez tous en cercle ! DJ, envoie la sauce !

Tanko bushi, Tokyo ondo puis Miyoshi ondo (Cette dernière était la plus difficile) n’ont plus de secret pour moi ! The king of the dancefloor je vous dit … Non mais, si ce n’est pas de l’intégration tout ça !

pour voir ce que ça donne, sur Youtube, il y a quelques vidéos de ce genre de dance, il suffit de taper « bon odori »

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Four Seasons

2 réponses à “Bon odori

  1. yosh'

    ahhhh un quartier comme je les adore !

  2. Mashroom

    Ah ? Interessant ces danses mais ton histoire de visa on s’en fout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s