Koi-nobori a Tatebayashi

Tout comme l’an dernier, … Koi nobori !

Mais cette année, j’aurais fait le plein de carpes volantes dans le ciel et ça, c’était à Tatebayashi (Gunma-ken). Sur le chemin du retour d’un week-end a Miyagi (Miyagi-ken), une petite pause au bord de la rivière Tsuru-udagawa. Pour changer d’air, pour changer de l’aire d’autoroute. Ce sont plus de 4000 carpes disposées ainsi pour feter les garçons le 5 mai.

« – C’est une idée de l’office de tourisme qui cherchait à attirer du monde dans leur ville. Il faut dire qu’il n’y a pas grand chose a Tatebayashi. En 2005, la ville entra dans le Guinness book où fut comptabilisés 5823 carpes ! » 

J’avais eu réponse à ma question. Sur l’origine de cette manifestation colorée le long de Tsuru-udagawa. Je rêvais d’une explication où se mêleraient uniquement traditions, coutumes et histoires … Il n’empeche le spectacle est bien agréable.

 

Plus! Tatebayashi, sur la Tobu-Isesaki line (depuis Tokyo-Asakusa) ou par l’autoroute Tohoku

Publicités

5 Commentaires

Classé dans CartePostale, Four Seasons

5 réponses à “Koi-nobori a Tatebayashi

  1. Y a t’il un rapport entre les garçons et la carpe ? La carpe serait elle « l’animal » symbolisant les garçons ? Dans ce cas quel est l’animal symbolisant les filles ? Une idée ???

  2. Non, la carpe – qui sait nager a contre-courant – symbolise la force. On souhaite ainsi a ses garcons, de pouvoir aussi bien nager qu’une carpe dans les difficultes de la vie ! Il ya de nombreux blogs qui traitent du sujet en profondeur, je t’invite a faire une recherche sur Internet si le sujet t’interesse. Il n’est pas question d’une simple association carpe = garcons tout comme je ne connais pas de bestioles associees aux jeunes filles.

  3. Lex

    heyyy !!! c’est ma ville ça !

    Sûr qu’ici il n’y a pas grand chose à faire et l’été est vraiment hardos tant il y fait chaud (c’est la ville qui atteint les plus hautes températures du Japon chaque année).

    Enfin, si un jour tu repasses dans le coin, je serai heureux de partager quelques mousses avec toi.

    🙂

  4. Je ne suis pas sur d’etre amene a repasser par la, mais ne sait-on jamais. Qu’y fais-tu la-bas ?

  5. Lex

    Ma femme est originaire de cette ville donc nous faisons notre petit brin de vie ici. Niveau boulot, je bosse dans un resto et dans un café. Rien de bien spectaculaire en somme mais bon ça dépanne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s