Archives mensuelles : février 2008

Force verte

hana-rouge.jpg

A cette heure-ci, la petite rue de ce quartier dans l’arrondissement d’Arakawa est surtout frequentee par de vieilles dames aux dos abimes qui trainent derriere elles, leur cabas d’ou sort un enorme daikon. la scene se deroulerait en France, c’est une baguette de pain qui y depasserait !  Le pas-de-porte de ce commerce chouchoute sa clientele. Avec cette ce « passe-cabas », mini-pente metallique d’un rouge  puissant. Contraste chromatique et protecteur que cette petite plante verte en pot qui a elle-seule eloignera les jambes distraites de ce piege ! Dans un instant, la suite de vos programmes. Merci de votre fidelite.

1 commentaire

Classé dans un instant-ané- s'il vous plaît

neige, bis repetita

 meteo-yuki30.jpg

Ce fut d’abord via un e-mail sur mon telephone portable accompagne d’une photo un peu floue et un mot :

« – Yuki (neige) « 

Plus tard, Noriko m’appelera pour me mettre en garde. Dehors, il neige beaucoup ! Mais vraiment beaucoup. Il ne serait pas prudent de rentrer a velo avec tout ce qu’il a tombe. Je travaille en sous-sol, je ne pouvais imaginer une seconde, ces caprices du ciel. Je sentais que cette annee nous serions servis en neige mais pas a ce point-la ! J’informai alors immediatement ma collegue presente sur le chemin de la sortie de l’immeuble, en lui repetant ces informations qui m’avaient ete delivrees, usant du meme ton catastrophique. Seulement dehors, une simple petite pluie fine arrosait quelques parapluies. Rien de plus.

« – … Hum … Il fait plus froid a Saitama qu’a Tokyo, n’est-ce pas ! »

Me dit-elle pas vraiment tres convaincue, cela sans doute afin de ne pas me mettre mal a l’aise.   

ginza-ame.jpg  meteo-yuki31.jpg

Et bien … Oui mademoiselle vous avez raison ! Il fait bien plus froid a Saitama qu’a Tokyo !

Pour clore ce bulletin meteo : Ce 09 fevrier aux alentours de 6h, ce matin la terre a tremble dans le Kanto. Il s’agit du premier seisme ressenti de l’annee 2008.

1 commentaire

Classé dans meteo

Made in China

gyo-jtpub.jpg 

Dans l’actualite nippone de cette semaine ; difficile de passer au travers de l’affaire des « gyoza made in china ». Une histoire d’insecticide relevé à haute dose dans des packs surgelés de plusieurs marques dans les supermarchés de l’Archipel. Une histoire qui a prit des proportions énormes notament -parait-il- dans les relations sino-japonaises. Cependant, moi je continue de m’interroger quant a l’amateurisme des multi-nationales japonaises totalement incapables de communiquer correctement avec le consommateur nippon, en l’occurrence JT, la compagnie sous le feu des médias actuellement. Ainsi, il aura fallu attendre plus d’une semaine pour que le groupe industriel japonais qui fait sous traiter une partie de sa production agro-alimentaire en Chine, réagisse officiellement en distribuant avec les journaux du 09 février, une page en couleur, d’excuses assortie d’une demande de ne pas consommer les produits achetés !

gyo-jt3.jpg

gyo-jtpic2.jpg  gyo-tero.jpg

On notera que l’affaire des gyoza de JT, emporte dans sa tourmente la petite chaine cooperative de distribution CO-OP qui jusque-là, vehiculait l’image d’un distributeur de qualite ! CO-OP se fournissait en Chine pour ses gyoza surgelés… Patatras !

Pour finir, un petit mot sur la télévision « made in Japan », dont les émissions spéciales entretiennent la terreur avec une mention speciale pour quelques intervenants qui se demandent si nous n’avons pas a faire à une nouvelle forme de terrorisme internationale dans cette affaire, le terrorisme agroalimentaire !

Il y a donc encore du chemin, avant de voir de saines relations entre ces deux grands pays et pourtant  gyoza et jiaozi, ont la même histoire !   

Une histoire d’insecticide dans des surgeles, distribues par JT… JT c’est Japan Tobacco … Pourtant habitué aux substances nocives ! Non ?

2 Commentaires

Classé dans Les gros titres

A travers les vitres de la voiture de queue

 

tobu-shashoneige.jpg

 

Ce matin, je regarde à travers la vitre de la voiture de queue du train, la neige encore présente sur les rails, defiler à toute allure. 06h40. Je cherche a travers les fenetres de la voiture de queue, Fuji-san qui ne se montre à cet endroit que par temps clair.  

 

tobu-neigekawa.jpg

3 Commentaires

Classé dans meteo, un instant-ané- s'il vous plaît

Mame-maki

 setsubun-oni2.jpg

 

C’était à prevoir ! Il n’y avait pas de houx devant la maison, et le iwashi-mentaiko, délicieusement grillé m’avait fait oublier le danger ; je n’en avais pas laissé pour ce matin. L’alerte fut donnée par Lumika :

 

« – Oni est dans une des chambres de l’étage ! »  

Avait-elle criée dans un cri d’effroi (enfin ! Je romance un peu, … C’est pour donner un peu de rythme a ce journal !!)  

En effet, Oni fut localisé à 09h23 dans notre chambre. Par chance, nous avions des réserves de graines de soja séchés, l’arme absolue contre ce genre de malin ! Nous prîmes alors tous deux une bonne poignée de ces graines (symbolisant la pureté vainqueur du mal) et nous réussirent, grâce à des tirs nourris (mame-maki) à bouter Oni hors de notre demeure, en le mitraillant jusqu’au seuil de la maison !    

 

setsubun-oni1.jpg  setsubun-oni3.jpg

« -Dis Lumika, au fait, tu n’as pas vu ta mère ? »

 

La nuit durant, il avait bien neigé, j’irais alors aidé mes voisins a déblayer l’épaisse couche de neige qui recouvrira la petite rue devant nos maisons.

neige-cleaning.jpg  neige-nettoy.jpg

8 Commentaires

Classé dans Four Seasons

Autour d’un plat : Buri-shabu (ou autre)

 

Ce soir, a la maison c’est poisson m’a t-on dit ! Tout comme la semaine dernière, lorsque nous avions rencontrés M. Nihonmatsu, le poissonnier du supermarché qui nous avait invité a profiter d’un Inada en promo (298 yen la pièce m’ssieurs-dames) faisant tout aussi bien l’affaire qu’un Buri, beaucoup plus cher. Ce qui nous fera donc, un excellent shabu-shabu de buri inada ce jour-là. Oui, quelle chance avons nous d’avoir parmi nos connaissances, ce poissonnier !

shop-sakana.jpg

Petite visite dans le dictionnaire electronique, B.U.R.I, ah ! c’est de la « seriole » et inada : jeune seriole !

cuisine-inadanabe.jpg  cuisine-burishabu.jpg

Ce soir c’est poisson, parce que demain c’est setsubun ! Et que pour l’occasion, Noriko veut en garder pour le petit déjeuner, … Du poisson.

« – Ah ?! »

 

Restait à répondre à la question cruciale, devant l’étal du rayon marée. Du poisson, oui mais lequel ?   

fish-pack1.jpg  fish-amadaipack30.jpg

fish-pack5.jpg  fish-mentaiiwashi.jpg

 

« – waa, et ce bulot familly-size ?! »


fish-pack6.jpg  fish-pack4.jpg

Finallement, on restera dans le classique : ika-battaa (seiche au beurre) et iwashi-mentaiko (sardines aux oeufs de morue pimentés)

  fish-repas.jpg

 

« – Et pourquoi, il serait bien qu’on garde du poisson pour setsubun ? »


 fish-iwashimentaiko.jpg  fish-setsubun0.jpg

« – Afin d’empecher l’esprit malin d’entrer dans la maison, on peut placer devant celle-ci, du houx -parce que ça pique- et du poisson, plus particulièrement de la sardine (la tête de la sardine) – parce que ça sent mauvais- ! »

On ne répondra cependant pas aux sirènes du marketing moderne (toujours au rayon poissons) et son setsubun-pack à 198 yen qui se compose de branches de houx, de poissons mi-secs et d’un masque de Oni.   

PLUS! Lien wikipedia sur setsubun.

Poster un commentaire

Classé dans Four Seasons, Societe de consommation

nigatsu tsuitachi

lumi-7.jpg

… Et de 7 !

7 Commentaires

Classé dans Petit Quotidien Nippon