Coffee and cigarettes : BLD

bld-2.jpg 

Ma voisine de gauche, s’était installée sur la banquette. Après avoir commandé un café-filtre, elle se leva et alla chercher une couverture sur une étagère. Une couverture qu’elle posa sur ses genoux. Elle ouvrit son livre et je ne revis plus ses yeux. C’est sûr, c’était une habituée des lieux.

Archi-commerciale :

Je cherchais sur admirable-design, un vieil article que j’avais consulté par le passé sur ce que pourrait être le commerce de proximité parisien re-dessiné par des designers spécialisés en architecture commerciale. L’Arabe du coin revisité en somme. Cela parce que je suis persuadé qu’au pays des conbini et des supermarchés 24h, il y a forcement de la place pour des épiceries de ce type. Un commerce où la dimension sociale prendrait le dessus sur le formatage ridicule et robotisé de ses employés. Je le remarque depuis que justement, je travaille dans le commerce au Japon. Une grande part de ma clientèle cherche avant tout, à communiquer avec moi ou avec le staff japonais. Certains s’y arrêtant même pour discuter durant un bon quart d’heure. L’achat de biens, étant presque un prétexte. Je m’étais donc perdu dans les archives de ce site à la recherche de cet article, lorsque je fus attiré par le titre d’un billet daté de janvier 2007 qui attisa ma curiosité  : « Masturbation shop ou sex design ». Il est vrai que l’on en parle pas souvent du business du cul sur Internet  Du business, hein ! Parce que du cul, ca on en trouve ! Avant de poursuivre la lecture de ce billet, je vous invite donc a lire Masturbation shop ou sex-design  …

Le Japon, c’est trash !

Tout est donc possible dans ce pays. Vous avez raison, tous les concepts inimaginables ou les plus fous peuvent en effet trouver leur clientèle dans ce pays. Oui, presque ! Le Japon c’est trash et c’est surement pour ne pas épuiser le mythe du pays ou l’on mange des sushi sur des corps de femmes nus, du pays ou les distributeurs de petites culottes usagées de lycéennes sont légion, que le site Admirable design nous a pondu au début de l’annee 2007, ce papier. Allons bon, le pays aurait donné naissance à une chaine qui se serait spécialisé dans le plaisir solitaire de sa clientèle. Des boutiques pour branleurs ? Je ne connaissais pas cette chaine répondant au nom de Takarashima24, pour ma part, je prefere Create. Peut-etre parce que j’y ai ma carte de membre, ce qui m’évite d’avoir à remplir à chaque fois un formulaire d’enregistrement. Car oui ! Il m’est arrivé quelques fois … De voir s’éloigner mon dernier train depuis le quai de la gare quasi-vide et d’être ainsi bien heureux de trouver un mangakissa qui me permettra de passer la nuit au chaud avec une connection à Internet (entre autres) pour quelques 1000 yen la nuit. Car si Takarashima24, la chaine mentionnée dans ce site francophone du design et du marketing a developpé une offre érotique plus importante que ses concurrents dans son catalogue de DVD, de magazines ou de manga, il s’agit bel et bien d’une chaine de mangakissa comme les autres et non d’un nouveau concept de sex-shop spécialisé dans la branlette ! Si l’on peut bel et bien se masturber dans ces petites pièces privées (après tout, pourquoi pas !) on fréquente ce genre de lieu parce que l’on a loupé son train, pour y passer le temps en lisant des manga tout en buvant (a volonté) des boissons, on peut y jouer à des jeux videos, y regarder TV et DVD, les plus modernes sont mêmes équipés de salles de douches ! Pour ceux qui chercheraient néanmoins à visiter des boutiques spécialisées dans la masturbation, alors je ne saurais trop leur conseiller de se rendre dans les magasins de « vidéos » à consulter sur place ou bien dans ce que l »on appelle aussi les « relaxation club » mais ne mélangeons pas tout !

Comment, dans un site qui se voudrait des plus sérieux, un pareil article puisse y avoir été publié? Un article ecrit par un Japonais ! C’est un cannular ! Dites … ?  (bande de branleurs !)

Billet, pre-maché au BLD, autour d’un cafe : 

Je m’étais promené dans l’arrondissement populaire d’Arakawa. A quelques pas de la station, j’avais franchit la porte de cette boulangerie qui possede « au fond » une salle de café. Un café espresso à 360 yen et quelques viennoiseries. Des mamies qui discutent et une jolie voisine plongée dans ses lectures. Le café n’était pas super bon mais le lieu fort sympathique.

Plus! BLD ou le Bateau Lavoir Dining à 3mn de la station Odai sur la Toden Arakawa line  

  bld-door.jpg  coffandcigaret-bld.jpg

Publicités

6 Commentaires

Classé dans Coffee and cigarettes, Societe de consommation

6 réponses à “Coffee and cigarettes : BLD

  1. merci d’avoir déjouer les raccourcis et autres inepties (simple erreurs?).

    C’est fou. En ouvrant un blog certains contributeurs se donnent des images spécialistes.

    Heureusement, ton expérience permet de faire la différence.

    Dernièrement, j’ai été choqué de lire également un certains nombre d’inepties sur le Japon et la France, chez un certain claudeyoshizawa hébergé chez canalblog.

  2. emi

    On mange des sushi sur des corps de femmes nus? Noon, 女体盛り,c’est pas sushi, c’est sashimi! …Mais ce n’est qu’un fantasme des hommes pervers biensur. (Apres tout, on peut manger des sashimi chauffes par la peau? まずそー 笑。Et pour la femme qui sert, ca a l’air froid d’avoir faire les monte sur son corp! ) En tout cas, c’est trash! haha

  3. Cest moi voyons !

    C’est moi, je fais un test de mobilite

  4. lolo

    (heureusement qu’Emiさん est là pour rétablir les vérités les plus élémentaires…)

    うらしまたろう said:Manger des morceaux de poisson cru sur le corps d’une femme, c’est trash, mais moins que manger des morceaux de femme crue sur le corps d’un poisson.

  5. Emi> Peu importe le gout du poisson, rechauffe par le corps de l’etudiante en arubaito ou pas. L’important c’est qu’apres on puisse trouver un mangakissa a proximite pour pouvoir s’y masturber et ecrire dans la foulee, un article sur le Japon dans un site Internet francophone du design !

    Raidrop> L’auteur (un Franco-Japonais) que tu cites, exprime au travers de son blog, la vision qu’il se fait d’un pays en le comparant souvent au sien (la France) : « regardez comme c’est pratique, intelligent, propre et pas cher le Japon ». C’est la perception qu’il se fait de ce pays, on ne peut lui en vouloir de les colporter sur son blog, apres tout. Meme si ses reflexions sont a force fatigantes parce qu’on les retrouvent dans tous les blogs de touristes apres un premier voyage dans l’Archipel. Ca n’apporte pas grand chose de nouveau. Certes.
    Par contre, l’article que je cite dans mon journal me semble « dangereux » car le site en question, se veut etre une plate-forme journalistique. Ainsi, ce qu’il y a d’ecrit est « forcement vrai » puisqu’il s’agit d’un site informatif ce que n’est pas un blog. Qu’une erreur se glisse de ci, de-la c’est pas trop grave. Que l’on cree un article en y faisant du sensationnel quit a ce qu’il soit faux sur presque toute la ligne est gravissime. C’est mon point de vue.

  6. Mouais, c’est pas encore du niveau de France 2 ou d’autres qui utilisent parfois les informations glânées par des bloggeurs. Le Japon restera la chasse gardé du fait anodin, pervers ou technologique. Ah oui, j’oubliais les tremblements de terre et le suicide érigé en mode de vie (sic) !

    Ah oui, un point pour toi Roban, je vais devoir te tagguer (je sais que le terme est affreux), désolé par avance…

    Clarence, qui va parler des petites culottes d’emi et des autres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s