Tokyoites – 6 –

Une rencontre furtive. Une banquette de train, une banquette de metro et les voyageurs qui y ont pris place pour un voyage a l’interieur de la Megalopole. Une petite plongee dans le vrai Japon de tous les jours en deux photos. Tokyoites.

Retour du temple (mercredi 02 janvier 2008)

japonais-banqtemp2.jpg

Pret pour une nouvelle annee. Retour du temple ou l’on y aura fait le plein de talismans et autres gri-gris porte-bonheurs. 

japonais-banqtemp1.jpg

 

Advertisements

9 Commentaires

Classé dans les gens, Tokyoites

9 réponses à “Tokyoites – 6 –

  1. oldergod

    La dame en première loge, n’est-elle pas à 2 doigts de repeindre les carreaux…? :-p

  2. Sur la photo 2 ? … Elle se gratte le nez, elle se gratte le nez Oldergod !!

  3. oldergod

    je désignais plutot la fille qui (en tout franchise) semble bailler sur la première photo, mais sait-on jamais?

  4. Ah ok ! Elle s’appretait peut-etre a bailler puis s’est retenue pour la photo !? (merde, comment on fait pour mettre un smiley qui fait un clin d’oeil ?)

  5. ah zut, il faut donc mettre un joli point virgule suivit d’une parenthèse fermée.

  6. lolo

    Vous voulez mon avis ? Ou plutôt mon analyse, devrais-je dire….

    Cette jeune fille ne retient nullement un baillement… On peut également ajouter que les 3 personnes de droite sur cette photo n°1 font partie de la même famille. Ils ont aussi un fils, plus âgé, mais il n’a pas voulu venir au temple.

    Quels éléments permettent une telle affirmation :

    1. On remarquera le menton de la personne de droite (le père) : on remarque une déformation caractéristique, que l’on retrouve chez la fille. Il s’agit d’une tare de famille qui peut en effet faire penser à un baillement réprimé.

    2. Un espace conséquent est laissé entre la 1er personne à gauche est la fille. Alors que, au contraire, la fille est la mère sont rapprochées : c’est la raison pour laquelle ont peut déduire le lien entre les 2 personnes. Par extension, on identifie le père (également grâce à la marque au menton). Remarque : on exclut aussi que la 1ere fille à gauche fasse partie de la famille (et trop « grunge », encore que cet élément puisse déservir la thèse : son look en ferait une trés bonne benjamine en révolte…).

    3. Les parents sont plutôt âgés par rapport à la fille. De là, on suppose un ou une aîné(e) qui, s’il s’était agit d’une fille, serait probablement avec eux. On exclut une aînée mariée, étant donné la difformité familiale du menton…

    Elémentaire… 2008 : l’année du commentaire analytique !

  7. Et ils ne disent rien les gens, que tu les prennes en photo dans le train, devant leurs yeux ??
    J’habite au Japon mais j’ai jamais osé le faire…

  8. Tres bon commentaire analytique Lolo. Cette famille est descendue deux ou trois stations avant moi ! Qu’est-ce que tu es fort !

    Vincent> Non ils ne disent rien, …

    Je secoue toujours une petite peluche dans une main et dans l’autre je tiens mon Nikon D2Hs et je m’ecris « hai ~ Chi-zuuuu » avant de mitrailler une bonne vingtaine de cliches les personnages choisis pour figurer dans cette petite serie que j’aime bien. J’en choisis une apres tranquillement a la maison. Non Vincent, en fait, je suis passe maitre dans l’art de photographier mes contemporains avec une formidable discretion, je ne me suis encore jamais fait griller ! Il faut dire aussi que dans une rame, 70% de ses occupants sont en sommeil profond …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s