Des p’tits ronds avec Madame Misawa

 Des p’tits ronds avec Madame Misawa : (<♪ lien sonore mort peut-etre retabli sur demande)

ecole-classepeinturejpeg.jpg 

C’est parce que ce jour là, je commencais le travail à 15h, que je pus me rendre au jour « classe ouverte » de l’école de la petite et ainsi assister à son cours de peinture avec la dynamique Madame Misawa, sa maîtresse. Les jours de « gribouillage » c’est simple, on vire tout, les tables et les chaises, les « landosel », … enfin tout quoi ! Par contre, faire des ronds des p’tits, des gros, des jaunes, des bleus, des rouges_et des verts ; ce n’est pas pour développer son esprit creatif hein Sensei ?! C’est pour habituer l’enfant à la calligraphie, à tracer des traits le bras levé ? Dîtes, enlevez moi d’un doute, il y a une idée pédagogique la dessous, hein ? ! … J’espère.

 » – Allez, on va a present, faire un rond beaucoup plus gros … comme ca …. OOoh ooooooh ooooh oooh …! »

PLUS!  Sur le meme theme :

Rentree des classes, les 2 jours JSauterelles squatteuses

Sotsuenjiki, la quille (dernier jour de maternelle ou, « youchi-en »)

Publicités

7 Commentaires

Classé dans Les enfants

7 réponses à “Des p’tits ronds avec Madame Misawa

  1. lolo

    Ca peut par exemple servir à faire des étiquettes de saké まる/Maru HakuTsuru*…

    * A visiter si vous passez à Kobé, dans le quatier de Nada.

  2. Ah ah ah ! Je n’y aurais pas pense a celle-la ! …

    Ou a decorer a la main, le fond de ces « petits bols » a sake, de je ne sais plus quelle marque … peut etre « Maru » egalement (ou une variante) : Des cercles bleus au fond du verre, de quoi te donner le tournis apres un trop grand nombre d’absorber !

  3. lolo

    Alors là, je peux apporter des précisions (vu que j’ai visité 4 différents producteurs dernièrement…) : cette « tasse » (voir ici une image pour comprendre de quoi il s’agit) est utilisée partout. Il s’agit d’une tasse de « dégustation » : les motifs bleus permettent, par contraste, d’apprécier la couleur du saké.

  4. Natividad

    A propos des écoles et des habitudes ds ce secteur pouvez-vous m’éclairer ?
    J’ai rencontré sur le site de Nara une petite Yumika (environ 8 ans) qui avec d’autres élèves faisait la promotion de sa ville (chateau, pêche aux cormorans…) le but était de me laisser un dépliant sur la ville, son nom et adresse et de promettre d’écrire …
    Arrivée en France, j’ai voulu répondre à son attente et je lui ai envoyé un petit colis avec un livre en japonais sur Versailles et qq babioles.
    J’ai reçu en échange un paquet avec reportage photo de l’ouverture du colis pour Yumika par l’instit devant tout la classe, la petite ravie et les gamins qui faisaient un tollé pour moi, très touchant ! avec en plus un petit livre pour que j’apprenne à faire des origamis.
    Ce mois-ci étant en déplacement à New York puis à Montréal je lui ai envoyé une carte postale en pensant que cet échange devait s’inscrire ds le cadre d’une activité scolaire sur les lieux géographiques et les civilisations.
    Ma question est : est-ce que je risque de gèner Yumika, son instit ou ses parents en envoyant de temps en temps un message ou un paquet ? Les codes nippons m’échappent complètement…
    Quel est l’intérêt des enfants japonnais pour Halloween ? Est-ce que ce serait informatif ou saugrenu voire même effrayant pour elle de recevoir qq documents sur cette fête Nord Américaine ?
    Merci de m’éclairer !

  5. Bonsoir Natividad. Merci beaucoup pour votre commentaire.

    Ce n’est pas facile de repondre a votre premiere question, a savoir, si vous risquez de gener la petite Yumika et son entourage. Peut etre que si vous accompagnez votre prochain envoi d’un petit mot expliquant votre demarche comme vous venez de le faire dans ce journal, il ne devrait pas y avoir trop de raisons que cela gene. Et puis si, vous ne recevez plus de retour, vous saurez a quoi vous entenir.

    En ce qui concerne halloween, l’interet des enfants Japonais est exactement le meme que pour les petits Francais ! Il s’agit d’un moment de l’annee ou les magasins decorent leurs vitrines ou leurs prospectus de citrouilles a tout va … Rien de plus ! Quant a lui envoyer de la documentation sur cette fete cela peut en effet paraitre saugrenue, puisque comme vous le mentionnez, il s’agit d’une fete Nord americaine ! Peut etre que son entourage s’attend plus a ce que vous « parliez  » de votre pays que des USA.

    Je ne sais pas trop comment vous aider, et j’espere que ma reponse puisse vous avoir ete utile.

    Aussi, si certains de passages sur ce journal, souhaitaient ajouter quelque chose pour vous aider, ils sont les bienvenues dans ces pages !

  6. Natividad

    Vous avez raison, après Versailles je vais continuer par un envoi sur Paris et on verra bien !

    Encore une question, à Nara ou à Kyoto les élèves qui visitaient (nombreux !) portaient pour la plus part l’uniforme de l’établissement scolaire mais d’autres comme Yumika et sa classe non, y-a-t’il qq chose à en déduire ….

    Merci pour votre info sur l’acces au tabac, très interessant.

  7. C’est normal, Yumika avait donc huit ans, soit un tout petit peu plus age que les enfants de cette classe de primaire de Mme Misawa (6/7 ans). Comme sur la photo ci-dessus, ils ne portent pas l’uniforme comme en maternelle (l’equivalent) mais une simple casquette en quittant la classe. Je vous invite a lire le debut du billet « rentree des classes, les deux jours J » en lien ci dessus, ou je parlais de l’uniforme.

    Si vous avez d’autres questions, n’hesitez pas, j’essaierai d’y repondre dans la mesure du possible.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s