C’est arrive pres de chez nous

fujimishi-helico.jpeg

.

Ce n’etait pas deux, ni trois, … ni cinq  mais bien six helicopteres qui tournoyaient au dessus du quartier en cette fin d’apres-midi. la haut, ils effectuaient des ronds et parfois un d’entre eux stationnait en l’air, un deuxieme le rejoignait et cela se repeta ainsi au moins plus d’une heure durant. Bien entendu, avec tout ce boucan (6 engins, c’est pas rien hein !) tout le quartier avait les yeux rives au ciel a scruter ces helicopteres qui cherchaient visiblement quelquechose (?).  A ce moment la, je rentrais de la gare apres une journee de travail. Sur le chemin j’avais au debut pense a un exercice des « forces d’auto-defenses » nippones. En passant devant le sushi-ya de Teruko, j’apercus Masashige, l’itamae qui s’eventait sur le pas de la porte avec un eventail publicitaire, il me dit qu’il devait s’agir d’une chasse a l’homme, qu’il devait y avoir eu un meutre dans le coin ou un truc du genre.

 

« – Seulement d’habitude, ils utilisent les haut-parleurs, c’est etrange« 

Ajouta t-il.   La vache ! Pensais-je, on y met les moyens dans ce pays pour retrouver un coupable ! Je fis remarquer cependant que depuis la gare, je n’avais pas apercu la moindre « patokaa » (patrol car de police) Meme en grand nombre, des helicopteres seules suffisent-ils pour arreter un criminel au Japon ? Je poursuivis ma route, et peu avant la maison je rencontre une voisine qui venait de visionner un bulletin special a la television (un flash-info quoi !) qui me raconte sous le bal des helicopteres toujours dans le ciel : « 4 enfantsune femmeretrouves mortsun  appartementa proximite de la sortie Ouest de la gare » … Ouush !  Je me depeche de rentrer a la maison, pour allumer le poste de television, a mon tour …

Je visionnais alors un reportage sur une evacuation, par helicoptere (decidement !) d’un ryokan dans le departement voisin de Gunma, suite au typhon de la veille ; d’un accident implicant un poids lourd sur une autoroute ; du sommet de l’APEC ; d’une fresque murale realisee par des collegiens qui fut immediatement taggee (!) avant le reportage sur « ma chasse a l’homme » qui n’en etait pas une en fait !

Parce que les six engins qui tournoyaient dans le ciel appartenaient en fait tous a des chaines de televisions. Ceux-ci avaient accourus sur place apres l’annonce par la police de la decouverte de cinq corps (les quatres enfants et la mere) dans un petit appartement pres de la gare. Une femme qui avait accouche a quatre reprises d’enfants non desires, les avait tue, tout cela sans que quiconque ne s’en rende compte. Il me semble avoir lu a peu pres le meme genre d’histoire il y a un mois, en France. Malgre le deplacement de six helicopteres, le sujet n’aura meme pas depasser les trente secondes. J’esperais me voir pedaler les yeux au ciel … La vache ! On y met les moyens dans ce pays pour couvrir l’info !

Advertisements

4 Commentaires

Classé dans Les gros titres

4 réponses à “C’est arrive pres de chez nous

  1. Olrik

    Quand la société médiatique japonaise s’américanise façon « 911 »… Le ciel de Los Angeles est peut être le plus « embouteillé » par ses vautours d’un genre nouveau !

    Olrik, qui remercie monsieur et se tâte à faire son blog…

  2. Yo Roban, check mon site c’est d’la bombe bébé !

  3. Olrik> Au moins, grace a ton commentaire date un 11 septembre, je sais que tu es bien rentre. Merci a toi.

    Robert > Je vais allez checke ca tout de suite, comme l’on fait precedemment les 2760 lecteurs de ce journal ( Tsss … Quel megalo ce Roban)

  4. lolo

    Le blog de Robert Patrick est, en bien des points, à l’opposé de celui de Suparoban.
    D’ici à dire qu’il y a une quelconque complémentarité…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s