Wedding-land

kekkon-chapelle.jpg

Alors qu’en Europe on cherche a s’evader ; en dormant sur des tatami, en buvant du the vert, en commandant des sushi ou en mangeant des soba parce que la cuisine japonaise, c’est bien connu c’est la plus saine. Au Japon, « le plus beau jour de sa vie » est parfois, … plutot souvent synonyme de longue traine pour madame et de redingotte pour monsieur, d’architectures gothiques (ou a defaut romanes) et de cuisine francaise, parce que c’est bien connu, c’est la plus chic !  

En cette premiere quinzaine de ce mois de juin, j’aurais donc fait a deux reprises, le deplacement dans ce que j’appelerai « wedding-land » ou, plus c’est gros, plus c’est kitch, plus ca plait … Amen : 

Apres ce voyage a Sendai, dans le nord de l’Ile, ou nous avons celebre l’union d’un cousin dans un hotel de la ville (J’ai pas ecrit : A l’hotel de ville !) … Un de ces hotels qui doivent certainement, aux mariages, une grande part de leurs chiffres d’affaires ; j’aurai egalement  honore de ma presence, cet ancien collegue et camarade a son mariage qui se tenait dans un complexe specialement dedie a ce genre de celebration. Un pays merveilleux d’inspiration ultra-romantique, c’est a dire, d’inspiration italo-francais !

Le son des cloches se mettent a retentir, suivies immediatement par un tube anglo-saxon, certainnement choisie par la jeune mariee, nos vedettes du jour descendent les escalier de la chapelle, les voila mari et femme  …

Ladies and Gentlemen, welcome in my blog, welcome in the …

Partire Tokyo Bay Wedding Village !

kekkon-chapellein.jpg

J’etais accompagne de la jeune et pulpeuse Shimoda, avec qui j’ai egalement travaille par le passe. Aujourd’hui, c’etait la deuxieme fois qu’elle se rendait a un mariage. Ce qui m’avait surpris au premier abord, plus apres, apres avoir realise que nous avions une quinzaine d’annees d’ecart … en fait ! Par contre je resterais surpris sur le fait qu’elle ne saura toujours pas a quoi ressemble un mariage japonais.

Elle etait toute exitee par cet evennement et devais lui servir de guide, a quoi bon. L’armee de personnel, costumes sombres et oreillettes nous prenaient en main, des l’entree de Wedding-land appelons le donc ainsi, cet endroit. Un portail majestueux, qui laissait entrevoir un monde merveilleux, tres certainement erige par Walt Dis…. a l’architecture d’inspiration Renaissance. En contre-bas, point la Loire mais la baie de Tokyo, nous sommes sur l’ile artificielle de Odaiba. Apres avoir ete invite, comme a chaque fois pour ce genre d’occasion, a laisser notre offrande au comptoir tenu par des proches des jeunes maries (environs 20 000 y). Apres avoir saluer les personnes que l’on a eu l’occasion de croiser autrefois, ici et la. Apres avoir ete presente a la famille et aux amis. Nous penetrames dans la chapelle du Wedding-land-resort-company ! Je me depeche de photographier le lieu, je sais que l’on nous annoncera tres rapidement que les photos et videos ne sont pas permises en ce lieu sacre. En attendant que la ceremonie ne debute, mes yeux font une petite inspection du lieu. J’observe ; les invites sont endimanches mais personne ne porte le kimono comme cela ce fait pour le meme evennement de style japonais. Costume noir, chemise blanche et cravatte blanche pour les hommes alors que les femmes portent une robe qui pourrait tres bien servir lors d’un cocktail mondain. L’endroit est frais, on en oublierait presque que ce ne sont pas les vieilles pierres qui sont a l’origine de cette prouesse mais les climatiseurs Sanyo qui turbinent a fond en ce jour de forte chaleur. Les vitraux ne representent aucune scene religieuse, mais les anges qui y sont presents s’en inspire. Seul le mobilier, ces bancs sur lesquels nous avons pose nos posterieurs semblent etre veridiques. Ils sont signes d’une menuiserie italienne. Voila qui doit faire du bien a ce genre de petite entreprise qui, grace a nos Wedding lands nippons ont trouve un marche d’export … Florissant ! 

Enfin, il arrive ! Deux sbires a oreillettes, ouvrent la porte principale de la chapelle et d’un pas sur, il fait son entree, … Le pretre, le cure, le master of the ceremony. Il sera suivi peu de temps apres par la mariee  accompagnee du paternel jusqu’a l’autel (qui n’est en fait, qu’un gros harmonium) … Enfin, vous connaissez l’histoire !

« Ladies and Gentlemen, Minna-san, welcome to the « partire wedding village ». Yokoso, for the wedding ceremony« . 

Et oui, a mariage a l’occidental, cure occidental ! Nous voila donc entre les mains d’un pretre plus vrai que nature ou peut etre face a un comedien hors pair … Qui orchestrera sa messe en un savant melange de Japonais et d’anglais. Avec des « Amen » en veux tu en voila et avec cet air debonnair si frequent chez les cures que j’ai eu l’occasion de rencontrer  …

La ceremonie est rapide, -Deiu merci- a peine 20 minutes (ouf). On couvrira nos vedettes de petales de roses, … Le riz ? Impensable voyons ! 

kekkon-mosaique1.jpg

kekkon-mosaique2.jpg

Nous sommes pries de rejoindre au plus vite la salle de restaurant non loin de la. Tout est une question de timing. Il doit y avoir a ce meme moment, une autre ceremonie qui descendra ces memes marches dans quelques minutes.

« Foie gras poelle et petit artichaud  marine ; Consomme de Homard ; Granite au Champagne ; Boeuf braise ; Farandole de desserts « … En francais dans le texte ou plutot, sur le menu ou figure egalement, nos places attribuees. Tout le long du repas, monsieur loyal, notre nouveau MC, rythmera le repas. Il est formidable ce monsieur Loyal. Il connait tout le monde, sait tout de la vie de notre jeune couple, que la vieille dame assise a la table « E », c’est la grand-mere de la mariee, que les quatre jeunes hommes qui parlent fort … Oui, vous la-bas ! faisaient autrefois de la boxe avec le marie ! Il est formidable egalement, car il reussit la prouesse de nous commenter notre repas, en parlant sans arret, tout en souriant largement. Un peu comme ce Jean Pierre Foucaud de mon enfance de la « television francaise un ». 

Pour que tout le monde soit content, il y a donc, de la cuisine francaise, de l’alcool et … Des animations qui viennent ponctuer le repas … Le premier truc qui vient a chaque fois, c’est le decoupage du gateau ceremonial sous le crepitement des flashes des appareils photos jetables que l’on achete pour l’occasion ! Oui, « jetable » !? Au Japon ? A chaque mariage, c’est la meme chose ! Tout le monde possede un petit numerique dans ce pays mais un nombre impressionnant d’invites, sortent l’appareil photo jetable pour ce genre d’occasion … Bien mysterieux que cela!  Il y a aussi l’inevitable film retracant en quelques minutes la vie de nos maries. De la naissance a la rencontre, sur ecran geant. A certaines tables, quelques chuchotements : « Elle etait pas aussi mince qu’aujourd’hui, ado, hein !? » Et puis il y aura, tante kanako, qui nous chantera un vieil air traditionnel japonais, un oncle poussera egalement la chansonnette, la soeur qui nous jouera un air de J-pop a la flute traversiere, les quat’zamis qui nous feront un sketch « Rocky contre le marie » et tout cela finira en chanson.

Et viendra le moment ou monsieur loyal, toujours le micro a la main, s’approchera de quelques invites de choix et leur demandera un petit discours. J’y ai eu droit et ne m’eterniserai pas sur le sujet (je savais pas quoi dire). Enfin, on ouvrira les portes-fenetres qui donnent sur le jardin afin que nous puissions nous jeter sur le buffet de patisserie qui nous attend sur la pelouse. 

kekkon-gateautokyo.jpg

Shimoda est ravie, … Bah ! C’etait marrant apres tout. Le repas est termine, il est l’heure de rentrer chez soi. Pas de cafe comme annonce sur le menu. Nous sommes a la bourre et c’est certain, un autre mariage prendra possession du lieu. Pas de chenille qui redemarre non plus, pas de jarretiere qui monte et qui descend, pas de soupe a l’oignion a 4h du matin, pas de boulevard des hits 80’s. On n’oubliera pas notre sac qui etait pose sur notre chaise avant notre arrivee. Une assiette en gres et un cake a l’ananas en remerciement.   

kekkon-photos.jpg

Advertisements

2 Commentaires

Classé dans Petit Quotidien Nippon, Societe de consommation

2 réponses à “Wedding-land

  1. Dans le style mariage kitch by Nippon, ma prof d’histoire m’avait conté qu’une société s’était lancé (et ça avait plutot bien marché) dans la prise en charge de mariages japonais dans une ville en france qui s’appellerai Saint-Amour, je viens d’ailleurs de trouver cet article qui en traite: http://www.oovin.com/detailnews-idactu-28.html

    Pour les français qui rechercheraient du boulot, peut-être y a-t-il de l’avenir pour les anciens catéchistes 😀

  2. Cela est peut etre nouveau pour St Amour. Il y a deux ou trois societes japonaises presentes a Paris qui organisent des mariages pour Japonais. La encore, des sortes de packs tout compris incluant un Paris by night tour en limousine avec Champagne a bord, une session de photos dans un lieu romantique, la location de la robe de marie, … La messe dans une chapelle louee pour l’occasion … etc ! J’etais invite a ce genre de mariage il y a plusieurs annees de cela. La plupart du temps, la famille ne fait pas le deplacement. Un grand repas est organise avec familles et proches au pays, puis le couple s’envole pour un honey-moon special a Paris, venise ou surtout Hawain, Guam ou Okinawa.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s