Sakura et Momiji

 C‘est tres simple : Ceux de Sakura sont a 700 yen le kilo tandis que ceux de Momiji sont a 500 yen le kilo !

fujimishi-tamago4.jpg

Hier, j’ai accompagne Noriko a son travail. Elle voulait y passer en coup de vent pour y remettre un document. Je l’avais attendu dans la voiture une trentaine de minutes. Il faisait super beau. Sur le chemin du retour, j’avais un peu l’impression d’etre sur la route des  vacances !

« –Tu vois d’habitude, quand je suis a velo, je passe par cette petite route. » Noriko me montre l’entree du chemin en question. Nous sommes a l’arret, a un feu rouge. Il y a de nombreux camions qui frequentent la deux-fois-deux-voies que nous devons emprunter pour retrouver notre chez nous ; un echangeur ; une station service ; des chaines de restaurans aux accents americains ; des immeubles en construction ; des panneaux publicitaires pour le grand supermarche, a 5 minutes, deuxieme feu a gauche et un marchand de pneus.

Finallement, j’emprunte la petite route en question. Noriko m’avait fait saliver : « de ce cote-ci, on se croirait loin, tres loin, en pleine campagne ». M’avait-elle dit !

« Ah oui ? Vraiment ? » Avais-je repondu, plutot peu convaincu.

fujimishi-nature1.jpg fujimishi-tamago1.jpg

L’environnement dans lequel nous evolions evoluions, precedement, ne pouvait vraiment pas laisser supposer un tel spectacle champetre. Nous venions de passer d’un monde a un autre apres avoir franchi une porte secrete que seuls, les inities pouvaient connaitre. Se presentait alors a nous, cette petite route bordee de champs ; des cultivateurs s’y afferaient. Puis au loin, nous apercevions un bosquet, des maisons d’agriculteurs, des engins agricoles, …  Sur le mur d’une grange, ecrit a la main en gros, en rouge : « Oeufs frais » pouvait on lire ! Comme sur toutes les routes de campagnes d’Europe ou du Japon, des producteurs ecoulent leur marchandise directement au consommateur. Rien d’extraordinaire, sauf la localisation de ce petit coin de nature du departement de Saitama, a quelques battements d’ailes de corbeaux, de l’animation tokyoite. Cerne par les echangeurs et les entrepots.

fujimishi-tamago2.jpg fujimishi-tamago3.jpg

« Waa, on achete des oeufs !? » Apres avoir emprunte le petit chemin caillouteux qui mene a la ferme, apres avoir gare la voiture dans la cour de celle-ci. On y decouvre une petite boutique d’un autre temps.

On y vend des oeufs bien sur mais egalement des produits de premieres necessites :  Du shouyu, du miso ainsi que du jambon ou des sauces, des petits pains de savons ou de l’apres shampooing d’une vieille marque de produits cosmetiques.

On y trouvera aussi des legumes frais, pas forcement issu de l’exploitation qui nous accueille mais visiblement d’excellente qualite et plutot bon marche. Comme ces shiitake que nous achetames pour le sukiyaki de ce soir.

« -Ah ! C‘est la premiere fois …? » Nous demanda la maitresse des lieux, presque surprise. Alors, les oeufs de Sakura sont a 700 yen le kilo tandis que ceux de Momiji sont a 500 yen, nous dit-elle en nous montrant la photo de ces deux gallinaces differentes. On prendra le temps de discuter un peu. Elles sont nourris au mais, aucun entrant chimique n’est present dans leur alimentation et durant l’hiver, on leur administre de l’ail, ca les fortifie.

Les oeufs, etaient magnifiquement bons, le sukiyaki aussi.

Au bout de la petite route que Noriko emprunte pour se rendre a son travail, une fois passe le bosquet, il faut tourner a gauche. Apres, la mansion « Belleport »mais juste avant le Pachinko et l’usine de patisserie industrielle, on tournera a droite et on pourra rejoindre la deux-fois-deux-voies …

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Petit Quotidien Nippon

3 réponses à “Sakura et Momiji

  1. Ama

    Belle tranche de vie de la Roban家 ! En tout cas Norikoさん parle très bien français félicitation 😀

    Heuhhh, je ne m’explique pas la différence de prix entre les 2 bestioles ?? Tu le sais ou pas :/ ??

    Au fait, les poules japonaises ont-elles les oeufs bridés ? ptdrrr.

    Pour finir ma participation hautement culturelle, 2 remarques :
    – intrant (??) Je suppose que tu voulais dire entrant…
    – « L’environnement dans lequel nous evolions precedement » le bonheur du subjonctif lol. Après un visite dans le beshrelle de mon enfance, la forme est « evoluions » !! Très difficile à dire ce truc en plus…

    Je te conseille de continuer de faire des articles consistant, sinon tu ne parleras plus français dans 20 ans >_

  2. Merci Ama, pour cette petite correction que je m’empreche de ce pas de corriger ! A mon tour, « visite » est un mot masculin, et tu as tres bien fait d’ecrire « un visite » !
    Sinon pour la difference de prix … Tiens c’est vrai pourquoi ?

  3. Ama

    外人だなぁー(笑)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s