Archives quotidiennes : 2007, mars 10

Cute and cool colors

 Autant vous le dire tout de suite, je ne me suis jamais interesse, de pres ou de loin, au petit monde de la teinture Capillaire.  Hier, en visite inopinee chez le droguiste du coin, en traversant le rayon « coloration », je tombe sur de droles de packagings !

conso-couleur.jpg

 Au Monoprix en bas de chez moi,  j’avais toujours vu sur les boites de ce type de produit, de magnifiques dames avec des cheveux d’un brillant eclatant et ce, meme en pleine lumiere,  pour vanter le resultat probable, apres utilisation du produit colorant. J’avais en memoire des cheveux qui semblaient etre en etat d’apesanteur ou tout du moins, qui semblaient flotter dans les airs tant ceux-ci etaient magnifiques !

 … Mais la … Avec  les boites de, « Cute Brown, Cool Black ou encore Natural Black »

Tous mes reperes sont bouscules, mes references boulversees …

…En meme temps, je m’en fous un peu des colorations pour cheveux !

1 commentaire

Classé dans Societe de consommation

Pouvaient pas attendre

C‘est un vendredi soir comme les autres, dans le train semi express a destination de Shinrin-Koen, qui partira de la voie 2 a 23h48. Un vendredi soir comme les autres, ou presque.

Celui-ci ne cesse de se remplir. Certains preferant attendre sur le quai, le prochain train qui  partira lui, dans une quinzaine de minutes. C’est sur, eux, ils devraient avoir une place assise.

tobukeitai.jpeg  tobuurusai.jpg

Le train va partir,  avant la fermeture imminente des portes les retardataires accourrent et entrent in extremis dans la voiture deja surchargee. Petit tour d’horizon de mes compagnons de voyage – un voyage qui durera une trentaine de minutes – compresse : L’ecrasante majorite des voyageurs qui ont prit place sur les deux banquettes laterales surchauffees dorment. De nombreux autres, debouts quant a eux, font de meme. Ceci etant possible grace a ces  solides poignees qui leur permettra de s’agripper. Ainsi, tout le long du voyage, ils se balanceront de gauche a droite, en suivant le rythme du train semi express qui a quitte la gare d‘Ikebukuro a 23h48, de la voie 2. Quant aux rares a etre encore eveilles, la plupart ont leur nez dans leur portable ou dans leur console de jeux (elle aussi portable) A y lire des mails, a jouer ou a la recherche d’un petit ensemble super classieux pour le mariage de machine, le week-end prochain.  

Je n’avais alors pas remarque le couple qui se tenait a ma gauche. Tous deux, la cinquantaine passee. Lui, costume, cravatte et attache-case – soit la panoplie du parfait salary-man japonais. Il est plutot grand alors que, elle est vraiment de petite taille. C’est la jeune fille, face a moi mais assise sur la banquette qui me permit de les remarquer. Elle avait arette son regard dans leur direction puis avait subitement cesse le masticotage de son chewing-gum. Elle avait ouvert grand ses yeux, puis sa bouche fit de meme. Son visage exprimait un choc !

Ils etaient serres l’un contre l’autre, Monsieur, fermait les yeux et de temps en temps, plissait le front ou se mordait les levres. Madame, quant a elle, avait sa tete logee dans son torse, elle l’a relevait regulierement pour regarder monsieur. Elle etait en nage, et lui adressait quelques petits sourires complices. Le train etant semi-express, douze minutes nous separaient de notre gare de depart a celle de notre premier arret. C’est certainnement du au passage du train sur un aiguillage -ce qui le fit tanguer brusquement – que je compris reellement ce qui choquait la demoiselle assise sur la banquette laterale surchauffee et que je pouvais voir.  Ainsi, dans ce brusque tangage collectif, madame se desolidarisa un tres bref instant de monsieur. Je remarquai alors, que l’engin de monsieur etait a l’air ! Elle se recolla rapidement contre lui. Le train avait prit son rythme de croisiere, le couple aussi, madame se mit alors a pousser quelques soupirs de plaisirs tout en « tordant » son corps de gauche a droite neanmoins a un rythme legerement different des mouvements du train.

Ils avaient « choisi » le train semi express de 23 heures 48, partant de la voie 2, pour se … masturber !

Le train est vraiment un excellent observatoire de la societe … Quoi que, je doute, la !

5 Commentaires

Classé dans les gens