Archives quotidiennes : 2006, novembre 26

Sous le kotatsu …

 

 

J‘avais un tas de trucs super intéressant à écrire, vraiment ! Que dehors, il pleut et qu’il fait froid. Que cet après-midi, nous sommes allés faire des course en voiture et en regardant le ciel bas et gris à travers le pare-brise, j’ai dit :

 » – Waaa ! Regardez, on dirait  un temps d’hiver en France ! »

Ou que ce soir nous avons mangé « mexico » (des tortillas en fait) …

… Et puis non, je ne peux rédiger quoi que ce soit sur ce journal à cause d’elle ! Elle ? De cette force surpuissante qui a atterri sur les tatami du salon et qui va prendre une grande place dans notre vie hivernale 2006/2007 ! Cette force répond au nom de, Kotatsu !

 

 kotatsu-bleu.jpeg  kotatsu-bleu2.jpeg

Celui de l’an dernier étant abimé, nous avons été en chercher un tout neuf aujourd’hui à la grande surface de bricolage du coin, un tout bleu avec de discrètes rayures blanches …  Une fois dedans, à cause de l’epais moletonnage, à cause de la petite résistance électrique située sous la table (et souvent à cause du petit sake bu juste avant) il est alors surhumain d’avoir à se lever et de quitter le kotatsu, parce que le telephone sonne, parce que l’eau du bain va déborder, parce que la télécommande est a côté de la télévision au lieu d’être à ses côté, parce que … Oui surhumain !   

7 Commentaires

Classé dans Four Seasons, meteo

C’est mon dada

Au restaurant de Teruko, les clients appellent soit, pour commander des sushi, ce qui est plutôt normal pour un sushi-ya, cela va de soi. Soit certains jours, pour parier sur des canassons !

 

keba-matsu3.jpeg   keba-matsu1.jpeg

 

C’est Ma-chan qui se charge alors de regrouper les paris, ca servira de sujet de conversation entre clients le soir venu ! Cet après-midi il y avait Thierry Gillet qui courait sur l’hippodrome de Tôkyô ! Et bien, je ne savais pas qu’un jockey ça pouvait voir du pays comme ça ! Je pensais qu’un jockey, cela faisait Deauville, Vincennes, Longchamps et puis voila ! Ben non, Thierry Gillet était cet après-midi à disputer la Japan Cup. Oui ce même Thierry Gillet que je rencontrais dans ces journaux turfistes avec Omar Sharrif en couverture, lorsque certains dimanches matins, on allait se faire un petit Kir-PMU entre amis. Bref, j’ai misé 500 yen sur l’animal et … Que dalle !

 

keba-matsu2.jpeg

Poster un commentaire

Classé dans les gens