Vie de France, gout de France

Non ! Ne voyez pas dans ce titre une allusion à la célèbre chaine de terminaux de cuissons d’origine americaine que l’on trouve un peu partout ici, appelés « Vie de France » (Vie de France Yamazaki inc) !  « goûtt de France »: 

Déjà un peu plus d’une année ici en résidence et il faut dire que parfois certains petits plaisirs d’ordres gastronomiques viennent à manquer. Attention, ne me faites pas écrire ce que je n’ai pas ecrit ! Niveau boustifaille … Je ne suis pas à plaindre, bien au contraire et les quelques kilogrammes que j’ai pris depuis en sont la preuve. 

Bref, ce lundi soir, Ike-chan que je n’avais pas vu depuis une annee déjaç, nous avait invité, Noriko, Lumika et moi à une petite soirée chez elle, à Kunitachi (Tokyo-ouest). Il faut dire, que ce genre d’invitation n’est pas super frequent au Japon. On se voit plutôt à l’extérieur en general, souvent dans des izakaya !

Ike-chan avait également convié, Kei, cuisinier de son état et véritable passionné ! D’ailleurs, il était en charge de l’élaboration du repas de ce soir la ! Il accepta avec plaisir cette « invitation » car, comme je viens de l’écrire, il est réellement passionné et … Comme tout passionné, il ne parle que de cuisine ! Kei je l’avais déjà rencontré à Paris, il était venu aussi chez moi pour y faire …  la cuisine ! (Bingo !)

Pour finir les présentation, il y avait aussi, O-san, l’ami de Ike-chan (que je ne connaissais pas) et Yama-kun un ami de lycée de Noriko que je n’avais pas vu depuis …Ouh la … Quatre ans ?

« Goût de France » … Parce que mon palais a  redécouvert ce soir-la des sensations quelques peu endormies, cela depuis qu’il fréquente principalement le shôyu, le miso, le mirin et autre dashi que l’on retrouve dans ma cuisine d’adoption !  Des sensations gustatives qui font du bien ! Bref, un petit moment entre amis que seuls les post-trentenaires peuvent réellement comprendre !

Voyons cela :

Magret de Canard et saucisson en aperitifs, asperges sauvages.

Poellée de saint-Jacques et sa salade vinaigrée au xeres.

Carré d’agneau rôti, pommes nouvelles au four, au romarin, haricots verts.

Plateau de fromages affinés (Brie de Meaux, Roquefort, Crottin de chèvre frais …)

Chou àla creme et cannelle.

café.

Accompagnement :

Chateau Brulecaille – Cotes de Bourg 2001 (médaille d’argent au concours agricole de Paris 2004)

Pessac-Leogan – Selection Taillevent 2004

Domaine La Garge – vin de pays de l’Aude (le vigneron est Japonais parait-il !)

 

Et puis, comme on avait encore « soaaaf » !! On s’est « terminé » avec un vin italien, pas trop mal, un chianti je crois puis avec un Rosé de Provence ! Bah ouais !

L’agneau etait cuit « rosé » à la perfection, les pommes de terre étaient succulentes et avaient vraiment un goût que l’on ne retrouve pas habituellement dans les patates nippones ! C’est avec ce genre de plat tout simple (de l’agneau et des patates) et le resultat qui en découle qu’on reconnait un vrai cuisinier ! Chapeau Kei

Yama-kun a offert à Lumika une PSP … Oui, une Play Stashion Porutabulu !

 

Avec la souscription a Internet, il s’est vu offert cet engin, qu’il offre a ma fille ! « Lumika ! Tu dis une nouvelle fois merci, hein ! he he !  « 

Elle était vraiment sympa cette petite soirée !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Autour d'un plat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s