Le Jeudi, c’est piscine.

Il y a dans ma petite existance nippone, un jour-corvée ! Ben oui et il s’agit du jeudi. Tous les jeudis après-midis, hier donc, j’accompagne ma petite à son cours de natation hebdomadaire. Cela devrait être un grand moment pour nous deux mais il n’en est rien.

Il est vrai que normallement en tant que « bon-papa » il serait normal que je prenne du plaisir de voir ma fille apprenant à nager, à travers la vitre qui nous separe. De remarquer les progrès qu’elle fait, … Ben non ! La cause a cela ?

L’environnement … sonore du lieu !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déjà, que ce soit dans le train ou dans le métro, au supermarché et autres échoppes ou restaurant, j’ai toujours fuit la proximité des enfants japonais. Je ne comprends pas ces parents qui n’ont jamais su dire « non » à leurs progénitures, les laissant beugler, chialer, réclamer, … Sans jamais sembler s’intéresser à la gène que peuvent causer leurs petits chéris.  » … Le jeudi, c’est piscine » et sur ce coup là, il m’est impossible de fuire. Je ne peux pas changer de wagon !

En fait, chaque jeudi, c’est à peu pres la même chose, je me retrouve le seul male, perdu au milieu de toutes ces femmes. Tout comme elles, je regarde à travers la vitre, ma fille gigoter dans l’eau mais pas comme elles, je ne discute pas avec mes copines tout en m’occupant du petit dernier … (J’ai pas de p’tit dernier) Ce petit dernier qui de toute façon, finira par échapper à la vigilance du parent responsable et qu’il faudra aller chercher, suite à ce roulé-boulé magistral, en bas des escaliers. Ce petit dernier à qu’il faudra acheter une crème glacée parce qu’une autre mère lui a marché dessus, pendant que celui-ci tapait un roupillon au milieu du couloir … En temps normal, je n’hésite pas, tel un vieux con à réprimender ces enfants turbulants, mais dans cet envirronnement hostile, je ne fais pas le poids.

 

« – Je ne sais pas quoi faire à mon mari ce soir pour dîner ! Vous, qu’allez vous faire ?  Vous l’avez allaité jusqu’à quel age votre ainé ? Vous partez quelque-part pour Obon ? Tiens, c’est madame Satô elle a changé de coupe de cheveux non ? Ca ne lui va pas très bien ! … « 

 

Je peux difficilement participer activement à ce genre de conversation … Quel désespoir, … L’heure et demi du cours de pistache est bientôt terminé, le groupe suivant commence à envahir le couloir-vestiaire-parloir-hall de jeu … Le groupe précédent remonte se changer; je vais aller me fumer une clope dehors !

 

Bref ! Sinon, hier soir, … j’ai fait des steaks hachés et sa petite sauce au bleu sur lit de salade mêlée, riz blanc.

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans les gens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s